Organisation de la réforme du 3e cycle (R3C) : Tout savoir pour bien comprendre… et bien choisir sa vie professionnelle !

Organisation de la réforme du 3e cycle (R3C) : Tout savoir pour bien comprendre… et bien choisir sa vie professionnelle !

GRAND FORMAT EN BREF
Grand format Grand format

En 6 ans, 3 réformes des études médicales ont été mises en place par le Gouvernement. La première, dont l’aboutissement est en cours – celle qui nous concerne ici – n’est autre que la réforme du 3e cycle (R3C), mise en place à partir de 2017 avec pour objectif principal la professionnalisation de la formation, permettant aux jeunes médecins, dès l'obtention de leur diplôme d'études spécialisées (DES), de s'installer comme médecins spécialistes. 
À l’aube des nouvelles Épreuves Dématérialisées Nationales (EDN) pour tous, qui vont amener tous les futurs internes 2024-25 à choisir parmi

Cet article est réservé aux abonnés
Alors abonnez-vous : c'est 100% gratuit

Magazines
  • Accédez à tous nos contenus premium (classement, magazine...)
  • Déposez une annonce de recrutement gratuitement
  • Accédez au forum spécial médecin

La réforme du 3e cycle des études de médecine a été mise en œuvre en 2017. Son objectif principal était la professionnalisation de la formation permettant aux jeunes médecins de s'imposer comme médecins spécialistes dès l'obtention de leur diplôme d'études spécialisées (DES), qui est désormais le seul diplôme. 

Le nombre de DES est aujourd’hui de 44. On compte 13 DES en spécialités chirurgicales, 30 DES en spécialités médicales et le DES en biologie médicale. En pratique, les DES sont divisés en 3 phases de stages : 

- une phase de base, dite « phase-socle », d'une durée d’1 an, qui se déroule dans des services recrutant des pathologies fréquentes dans la spécialité concernée et pouvant garantir un encadrement rapproché

- une phase approfondie de 2 à 3 ans selon les spécialités

- et une phase de consolidation d'1 à 2 ans. 

Les compétences de l’interne sont évaluées à la fin de chaque phase. À l'issue de la phase approfondie, l'étudiant doit avoir soutenu sa thèse de médecine – grand changement ! – pour passer à la phase de consolidation et obtenir le titre de « docteur junior ».

Le choix des stages se fait selon le classement pour les phases-socles et d'approfondissement, et selon une procédure d'appariement d'un commun accord pour la phase de consolidation (de docteur junior). 

Les options et formations spécialisées transversales (FST) sont des formations qui permettent l'acquisition de compétences complémentaires à celles acquises dans le cadre du DES. Elles n’existent pas dans tous les DES. Elles sont nommées « options » lorsqu'elles sont spécifiques à un DES, et « FST » lorsqu'elles sont partagées entre plusieurs DES. Il existe à ce jour 26 FST différentes. Un interne de 3e cycle ne peut suivre qu'une seule option ou FST. C’est à lui de choisir, s’il le souhaite, et d’en faire la candidature. 

Depuis novembre 2023, il est aussi possible de suivre une formation pour obtenir un 2e DES, dès 3 ans de pratique après l'obtention du premier DES – situation rare. À noter alors que le 2e DES remplace le premier. Par ailleurs, il est également possible d'obtenir une nouvelle option ou FST tout en conservant son DES d'origine.

Rechercher un classement

Emplois

Emplois

Associé ? Médecin ? Remplaçant ? Déposez et consultez les annonces

249 ANNONCES ACTIVES + D’offres

Infographies

+ D’infographies

Les gros dossiers

+ De gros dossiers