L’hôpital public distancé par le privé en HAD

Infographie Infographie

L’hospitalisation à domicile a connu un essor surtout dans le secteur privé à but non lucratif. Petit zoom sur son évolution !

Les hospitalisations à domicile en 2021, ce sont 6,8 millions de journées par an, 158 000 patients, 1,53 milliard d’euros dépensés. Ce mode d’hospitalisation a fortement progressé au cours des 10 dernières années. Et majoritairement dans les structures privées, surtout à but non-lucratif avec 48% des établissements contre 18,26% dans le privée lucratif et 33,04% dans le public. Un tiers donc seulement pour l’hôpital public.

Même si globalement la couverture se développe sur l’ensemble du territoire, cela ne va pas assez vite. Le nombre moyen de patients pris en charge en HAD par jour pour 100 000 habitants reste encore en dessous de l’objectif national de 30 à 35 défini par la circulaire du 4 décembre 2013. En 2021, cet objectif n’était qu’à 27,7.  

Cette circulaire de 2013 tenait à conforter l’HAD « dans les territoires et travailler à rendre indiscutable sa pertinence dans les années à venir, afin de conduire à une amélioration de la prise en charge du patient, ainsi qu'à des gains d'efficience pour l’assurance maladie ». Quatre objectifs sont donc fixés aux Agences Régionales de Santé : conforter la structure de l'offre HAD, améliorer l'accessibilité à l'HAD, renforcer la pertinence du recours à l'HAD, et affermir les compétences nécessaires aux interventions de l'HAD.

Rechercher un classement

Emplois

Emplois

Associé ? Médecin ? Remplaçant ? Déposez et consultez les annonces

634 ANNONCES ACTIVES + D’offres

Infographies

+ D’infographies

Les gros dossiers

+ De gros dossiers