Une bourse de 7000 balles pour des étudiants en médecine

La communauté de communes des Villes sœurs en Normandie, met en place pour la deuxième année consécutive, une bourse d’étude pour les étudiants en médecine, contre une installation dans l'une des 28 communes. 

De l’oseille comme s’il en pleuvait. La communauté de communes des Villes soeurs (CCVS) s’engage dans une politique volontariste, en versant une bourse de 7000€ par an aux étudiants ayant validé leur deuxième année de médecine. Quel est l’objectif de cette démarche ? Il s’agit évidemment de lutter contre la désertification médicale et favoriser l’accès aux soins de ses habitants, en attirant les jeunes médecins dans l’une des 28 communes. 

 

Quelles sont les modalités?

D’abord, il est important de préciser que c’est différent d’un CESP. En effet, la communauté de commune a saisit la possibilité juridique de mettre en place une indemnité d’études et de projet professionnel. Cette bourse s’adresse aux étudiants en médecine, toutes spécialités confondues dont les généralistes, et les étudiants en odontologie, qui auraient besoin d’un soutien financier dans la poursuite de leurs études. Et comme vous vous en doutez, il y a ÉVIDEMMENT une contrepartie à cela. Les étudiants bénéficiaires s’engagent, après avoir terminé leurs études, à s’installer pour au moins dix ans, sur l’une des communes membres de la CCVS, afin d'y exercer leur activité professionnelle. Si jamais le futur praticien ne respecte pas ses engagements, il devra rembourser l’intégralité de la somme qu’il a perçue durant son cursus universitaire. 

Comment candidater? 

Pour candidater, il faut avoir validé sa première année de médecine, vouloir exercer en libéral et être attiré par un coin sympa pour exercer sa profession. Cet appel à candidature s’adresse donc au futurs médecins et dentistes. Pour cela, il suffit d’adresser un CV ains qu’une lettre de motivation expliquant votre projet professionnel et vos ambitions à l’adresse suivante: dquenu@villes-soeurs.fr. Votre dossier sera étudié et le montant de la bourse sera fixé dans la limite des plafonds réglementaires.

Un projet reconduit

C’est la deuxième année consécutive que ce projet est mené à bien. En effet, déjà deux étudiants bénéficient de cette aide annuelle. En décembre 2019, deux conventions ont été signées avec un étudiant en 2e année d’études de chirurgie dentaire et un étudiant en med’ gé. Alors si vous voulez être le prochain, foncez ! 

Portrait de Mélanie Philips

Vous aimerez aussi

À Brest, les étudiants en kiné doivent débourser 5770 euros par an ! Le problème n’est pas nouveau, mais il prend une ampleur telle que la Fédération...

Selon les objectifs nationaux pluriannuels, 51 505 étudiants en médecine devraient être formés entre 2021 et 2025.

Pour la seconde année consécutive, la simulation en chirurgie thoracique et cardio-vasculaire s’invite à Rouen. Un terrain d’entraînement intensif,...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.