Un blessé et deux morts dans l’incendie de la Clinique Bethesda à la Réunion

Article Article

Deux patientes d'une clinique sont mortes et un autre malade a été blessé avant-hier soir à Saint-Pierre, dans le sud de l'île de la Réunion, lors d'un incendie à l'origine encore indéterminée, a-t-on appris auprès des autorités et de source proche des enquêteurs.

Un blessé et deux morts dans l’incendie de la Clinique Bethesda à la Réunion

© IStock 

L'incendie a pris vers 19H30 au rez-de-chaussée de la clinique Bethesda, un établissement de santé spécialisé dans les soins de suite et de réadaptation.

Les deux victimes, deux femmes dont la chambre était située au rez-de-chaussée de l'établissement, sont décédées des suites d'une intoxication par les fumées dégagées par l'incendie, a indiqué à l'AFP une source proche des enquêteurs.

La personne blessée a été transférée au centre hospitalier universitaire (CHU), alors qu'un policier et six personnels de la clinique ont été incommodés par les fumées, selon le premier bilan publié par la préfecture.

Une "enquête judiciaire a été ouverte pour destruction volontaire par incendie et homicides involontaires", a déclaré la procureure de Saint-Pierre, Caroline Calbo, dans un communiqué publié hier en début de soirée.

Elle a aussi précisé que les patientes décédées étaient âgées de 72 ans et 87 ans, et non d'une soixantaine d'années comme indiqué dans un premier temps par une source proche des enquêteurs.

"Un total de 88 patients se trouvaient dans la clinique au moment de l'incendie"

Le patient de la première chambre incendiée, évacué en état d'urgence relative "suite à une intoxication aux fumées, a été hospitalisé en psychiatrie dans la nuit" et n'a pas encore été entendu par les enquêteurs, a ajouté Caroline Calbot.

Selon la chaîne de télévision publique Réunion la 1ère, le sinistre aurait été causé par un patient qui a mis le feu à sa chambre, des faits que la procureure n'a pas confirmé pour le moment.

"Un total de 88 patients se trouvaient dans la clinique au moment de l'incendie", a par ailleurs indiqué hier à la presse Sylvie Clain Vitry, la directrice générale déléguée du groupe Iris Santé, à qui appartient la clinique.

Tous ont été évacués. "Vingt-deux d'entre eux ont été transférés dans d'autres cliniques" de l'île, les autres relogés dans l'établissement, a-t-elle ajouté.

L'enquête a été confiée à la sûreté départementale. Des autopsies seront pratiquées pour identifier les causes de la mort des victimes.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/le-chu-sud-reunion-sera-climatise-par-lenergie-thermique-des-mers

"L'origine de l'incendie n'est pas encore définie", avait indiqué la préfecture dans un communiqué publié dans la nuit de samedi 12 à dimanche 13 novembre.

La clinique a ouvert ses portes en 2015.

Avec AFP

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers