100 000 Médecins.org : 1er premier mouvement intersyndical autour de l'e-santé

Plusieurs syndicats nationaux de médecins libéraux (CSMF, FMF, SML, le Bloc, MG France, Jeunes Médecins, SNJMG, UFML-S) viennent de lancer le premier mouvement intersyndical autour de l'e-santé : 100 000 Médecins.org . Objectif : fédérer les médecins libéraux pour « être au premier plan de leur propre transformation numérique ».

 « La transformation numérique en e-santé est une formidable opportunité pour améliorer l’accès et la qualité des soins. Ce secteur est si prometteur qu’il est devenu un Far West numérique, dominé par des fonds d'investissements. Pour éviter une déshumanisation des soins, il est urgent de s’approprier les initiatives d'aujourd'hui pour mieux maitriser notre avenir », vient de déclarer le Dr David Azérad, le tout nouveau président de 100 000 Médecins.org.
 
Ce mouvement intersyndical autour de l'e-santé vient de voir le jour. Il regroupe plusieurs syndicats nationaux de médecins libéraux (CSMF, FMF, SML, le Bloc, MG France, Jeunes Médecins, SNJMG, UFML-S) pour leur permettre « d'être au premier plan de leur propre transformation numérique » qui bouleverse les pratiques, l’organisation du système de santé et les relations patients-médecins, précise le communiqué. 

Représenter un levier d'actions auprès des éditeurs de logiciels 

En effet, le marché mondial de l'e-santé est évalué à 235 milliards d'euros pour 2023 par la société de conseil Frost & Sullivan, tandis que les acteurs du secteur se multiplient et les financements privés affluent, poursuit le communiqué qui a observé les fortes réactions de la profession suite à des faits récents :
 
« Le détournement de patientèle avec le « DoctolibGate » sur Twitter, la mise aux enchères de rendez-vous médicaux avec DoctoChrono, la notation des médecins avec MediEval4i, les plateformes de télémédecine avec Livi. ». Or, 100 000 Médecins.org prône une autre vision de la transformation numérique : « Les acteurs de la e-santé doivent agir en collaboration avec les médecins, avec prudence et respect ».

Première agence de notation en e-santé

100 000 Médecins.org souhaite notamment lancer en 2020 la première agence de notation en e-santé pour « informer la profession sur les outils numériques d'aujourd'hui et de demain ». Elle proposera une note globale reflétant des avis d’experts, tandis que chaque médecin pourra « noter les différentes facettes de ses outils et partager son expérience avec ses confrères ».
 
Cette agence de notation des outils numériques des médecins permettra de répondre à un triple objectif :
- aider la profession à faire les bons choix d'outils numériques.
- promouvoir des solutions estimées bien conçues, respectueuses des bonnes pratiques et pérennes.
- orienter les éditeurs de logiciels vers les objectifs que les médecins souhaitent atteindre.
 
C’est pourquoi les syndicats des médecins libéraux cités plus haut appellent à se mobiliser en s'inscrivant sur le site internet www.100000medecins.org. Ils sont invités à exprimer leurs attentes et inquiétudes au sujet de l'e-santé, ainsi que donner leur avis sur les outils numériques qu'ils utilisent au quotidien.
 
Et de conclure : « Une forte mobilisation de la profession est attendue pour représenter un levier d'action auprès des éditeurs de logiciels. L'objectif souhaité est d'être impliqué dans la conception et l’évolution des nouveaux outils numériques. »

Plus d'infos : https://www.100000medecins.org/

Portrait de Julien Moschetti

Vous aimerez aussi

Des applis qui nous facilitent la vie
Presse auscultée. Une analyse de vulnérabilités a détecté 7 serveurs médicaux non sécurisés en France. Ceux-ci hébergeaient plus de 2,6 millions d’...
L’Assurance maladie se targue d’avoir franchi la barre des 7 millions de DMP ouverts. Et détaille les raisons pour lesquelles les médecins utilisent...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.