Propos sur les médecins (2) : Le médecin-bourreau

Que les médecins soient des figures qui puissent cristalliser l’admiration ou la haine, l’emballement médiatique suscité par Didier Raoult l’a bien montré. L’occasion de faire une petite remontée dans le temps pour voir se succéder blâmes et éloges des carabins. On poursuit avec une belle exposition virtuelle, mise en ligne à l’automne 2021, qui rend compte des sentiments pour le moins mêlés que les médecins inspirent sous l’Ancien Régime. Difficile à l’époque de distinguer le médecin du charlatan, le chirurgien du bourreau.

L’exposition virtuelle Le médecin face à la douleur – 16e-18e siècles présente des portraits variés et hauts en couleur de médecins et de patient.e.s. Par exemple, celui de l’humaniste allemand Ulrich von Hutten, atteint de syphilis, qui explique qu’il « a connu un “guérisseur” qui, dans la même journée, a misérablement assassiné trois paysans en les enfermant dans une étuve trop chaude ». Ambroise Paré a donc beaucoup à faire quand il veut inspirer la confiance envers les médecins. Il s’attaque en particulier au malentendu qui fait confondre chirurgien et bourreau et qui est déjà fort ancien à son époque puisqu’il rappelle lui-même dans son Introduction à la chirurgie le sort malheureux d’Arcabuto, l’un des premiers chirurgiens romains : « Icelui, pour ce qu’il coupait bras et jambes, […] fut en telle horreur au peuple de Rome, qu’il fut tiré de sa maison et lapidé au champ de Mars ». Pour restaurer la confiance et lutter contre la douleur, Ambroise Paré avait recours à la section de nerfs qui, à terme, n’est pas sans conséquences, comme l’explique bien, dans une vidéo, le professeur Mertens, neurochirurgien à Lyon. Le parcours de cette exposition virtuelle donne in fine, il faut bien le dire, un sentiment de soulagement et de gratitude face à la médecine qui a su trouver des moyens plus efficaces et durables que ceux de Paré pour atténuer nos maux.

 

Source: 

L’exposition virtuelle Le médecin face à la douleur 16e-18e siècles : https://medecin-et-douleur-16e18e.huma-num.fr/

Vous aimerez aussi

Cet été, on manque de médecins, et vous ne voulez pas abandonner vos confrères… Pas de panique, WUD a la solution ! Pour rester en compagnie médicale...

Cet été, on manque de médecins, et vous ne voulez pas abandonner vos confrères… Pas de panique, WUD a la solution ! Pour rester en compagnie médicale...

Cet été, on manque de médecins, et vous ne voulez pas abandonner vos confrères… Pas de panique, WUD a la solution ! Pour rester en compagnie médicale...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.