L’Université de la e-santé a donné le La

Cette nouvelle édition est placée sous le signe du déconfinement. Celui de la e-santé en particulier. Pendant 2 jours, des débats, des échanges et des avancées seront présentés à l’Université de la e-santé. Le lancement, c’était ce matin ! On vous fait un petit récap’.

Les 23 et 24 septembre, tous les acteurs qui gravitent autour de la e-santé sont réunis à Castres pour échanger sur les problématiques, solutions et enjeux autour de ces questions. « Un temps d’échange et de découverte », comme l’a annoncé en préambule le maire de Castres, Pascal Bugis. Une édition spéciale qui s’inscrit en pleine crise sanitaire.

Un discours optimiste en cette journée d’inauguration, qui préfigure les atouts des solutions à venir, mais toujours teinté des problématiques de fond, comme celle des déserts médicaux, qui « ne sont plus désormais cantonnés aux seules zones rurales ». Dans ce contexte, la e-santé, et notamment la téléconsultation, apparaît alors comme une lumière au bout du tunnel. Raccrocher les territoires, rapprocher patients et soignants de manière plus égalitaire.

Attention cependant à ne pas en oublier les limites, à ne pas délaisser l’humain. « On arrive à bien cerner les limites de la télémédecine, c’est un bon complément dans certains endroits. Mais, c’est compliqué pour certaines populations, on parle de fracture numérique. Il y a aussi une limite humaine. Derrière la télémédecine, il y a quelqu’un qui consulte. C’est important de travailler sur une télémédecine humaine », a ajouté le Pr Vincent Bounes, urgentiste et vice-président de la région Occitanie.

« Le but est d’offrir à nos concitoyens un accès simple, transparent, qui mette en confiance », ajoute le sous-préfet François Proisy. Avant de poursuivre : « l’autre axe fondamental, c’est celui de la formation des professionnels. Il faut des professionnels de santé formés à ces technologies. Cela fait partie des axes prioritaires pour rattraper ce retard et toucher un maximum de gens dans le monde de la santé. Cela passe notamment par l’inclusion obligatoire de modules de formation au numérique ».

 L'événement est à suivre sur le fil twitter de What's Up Doc !

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

S’orienter dans le système de santé est devenu un "parcours du combattant" pour les patients, selon une note publiée par l'Institut Montaigne, ce...

L’utilisation de l'IA crée toujours son lot de questionnements. À l’Université de la e-santé, l’heure était au débat sur son implantation dans nos...

Les données de santé valent de l’or, comment les protéger ? A l’Université de la e-santé, des experts ont débattu autour de la cybersécurité.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.