#DocteurBar : les Blouses Blanches

Un hot spot médical

A chaque hôpital son troquet attitré. WUD ouvre une enquête sur les haut lieux de la bièrologie hospitalière. Première étape à Paris. Car si le Seattle Grace Hospital de Grey’s Anatomy a son « Joe’s Bar », l’hôpital Saint-Antoine a ses « Blouses Blanches ».

 

Entre délires-post-nuit-blanche-de-garde, séances de bitching intensifs sur les patrons et rapprochements entre confrères/sœurs, les Blouses Blanches font presque partie de l'hôpital. Ce bistrot est situé juste à la sortie de l’établissement, et on y rencontre au débotté Léo, interne en médecine.

Il ne mâche pas ses mots. « C’est notre repaire », raconte-t-il. « On y débriefe, on y refait un peu le monde. Et puis les pizzas sont super bonnes ! ». Il faut dire que le sympathique bar, mixant déco Emmaüs, volume façon loft New-Yorkais et carte à l’esprit carabin n’a vraiment rien à envier à une salle de garde.

Happy hour de 17 à 23h - voire plus pour les étudiants et salariés de l’hôpital -, larges choix de cocktails et autres « globules rouges » (aka le vin rouge), ainsi qu’une salle de restaurant parfaite pour accueillir de grandes tablées type « repas de service ».

L’addition garantie sans effet blouse blanche

Nikita, serveuse aux « BB » depuis quelques mois, s’est vite faite à cette clientèle particulière. « Ca parle médical, c’est parfois un peu grivois mais ça reste très correct », remarque-t-elle. Au point même d’être un peu déçue de n’avoir encore vu d’orthopédiste montrant sa lune. A bon entendeur, salut !

A noter : le brunch italien du dimanche avec pizza et open bar de gâteaux est parfait après une nuit blanche, médicalisée ou non. Quant aux prix, la pizza commence à 10 euros : pas de quoi craindre un « effet blouse blanche » au moment de mettre la main à la poche!

Les Blouses Blanches

186 Rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris

Ouvert tous les jours, 7h-2h

 

Quel est votre repaire pour tout oublier à la sortie de l’hosto ? Ecrivez-nous pour compléter notre enquête #DocteurBar !

Source: 

Jean-Victor Blanc

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les grandes vacances des médecins
Bambini Codes

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.