Arnaud Robinet, quadra et macroniste, élu président de la FHF, plus consensuel que Valletoux ?

Article court Article

Après onze ans de présidence de Frédéric Valletoux, le maire de Reims, Arnaud Robinet, a été élu aujourd’hui pour lui succéder, a annoncé la FHF à l'AFP.

Arnaud Robinet, quadra et macroniste, élu président de la FHF, plus consensuel que Valletoux ?

Capture video France inter 

Avec 35 voix, contre 25 à son concurrent - l'ancien député socialiste lyonnais Jean-Louis Touraine - et une abstention, Arnaud Robinet a obtenu une nette majorité des votes du conseil d'administration de la FHF qui représente les hôpitaux publics.

A 47 ans, cette figure politique montante du centre-droit, solidement implantée dans sa région, accède à une fonction à la visibilité nationale, incarnée depuis plus d'une décennie par Frédéric Valletoux.

Un prédécesseur devenu député en juin, et qui a profité du terme de son quatrième mandat pour passer la main, juste avant l'examen du premier budget de la Sécurité sociale du quinquennat.

Il expliquait début septembre au Quotidien du médecin vouloir défendre "un dialogue constructif entre les différentes parties prenantes"

Lui aussi membre du parti Horizons et soutien d'Emmanuel Macron à la dernière élection présidentielle, Arnaud Robinet entend toutefois marquer sa différence.

Docteur en biologie moléculaire, il expliquait début septembre au Quotidien du médecin vouloir défendre "un dialogue constructif entre les différentes parties prenantes", quand son devancier - journaliste de formation - préférait "mettre un coup de pied dans la fourmilière pour faire bouger les lignes", parfois "de manière provocante, mais c'était nécessaire".

Avec AFP

Les gros dossiers

+ De gros dossiers