Suite à un gros bug, la procédure de big matching reportée

Tel les premiers tests sur l'ECNi, la première expérimentation grandeur réelle de la procédure de big matching a été un échec. Elle est reportée sine die. 

L'intersyndicale nationale des internes (Isni) l'avait annoncé dès hier soir. La procédure d'appariement pour la phase de consolidation, dans le cadre de la réforme du troisième cycle des études médicales, dite big matching, a été reportée... pour cause de bug géant. Nous avions détaillé hier la panade dans laquelle se trouvaient les internes qui cherchaient à renseigner leurs choix de stage de Docteur Junior pour novembre prochain. Pourtant, cette procédure de big matching avait été testée avec succès auprès des internes en gériatrie d’Ile-de-France. Ces incident techniques ont donc enterré momentanément cette nouvelle procédure dite Big matching, et décriée par l'Isni. Sur sa page Facebook, le syndicat explique : 

Officiellement, les cabinets des ministères de la santé et de l'enseignement supérieur ont décidé de ce report suite aux problèmes techniques rencontrés depuis le 8 juin. "Suite à la première journée d’utilisation de la plateforme SiiMOP-appariement et compte tenu du calendrier contraint afin d’assurer un déroulement serein des affectations tant pour les internes que pour les responsables de terrain de stage, les cabinets ministériels ont pris la décision de suspendre la procédure qui a débuté ce lundi 8 juin 2020 pour les 7 premières régions : Hauts de France, Centre Val de loire, Bourgogne Franche Comté, Bretagne, Grand Est, Ile de France et Normandie. Nous reviendrons vers vous pour préciser un nouveau calendrier dans les semaines à venir." Mais les problèmes techniques n'étaient pas les seuls rencontrés : le retard de publication des textes sur les formations spécialisées transversales et les options ont fait en sorte que des calendriers de formation divers se chevauchaient, rendant très peu lisible la fin de parcours de formation des internes, bientôt docteurs juniors. Contacté par Wud, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche n'a pour l'heure fourni aucune autre explication ni précision sur le nouveau calendrier de choix de stage des docteurs juniors. 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

À l'issue d'une campagne de communication de quatre semaines sur l'indépendance médicale, les deux syndicats Isnar-IMG et Anemf demandent la mise en...
Utiliser son compte MyNCBI pour paramétrer ses propres filtres

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.