Sages-femmes à l’hôpital : une revalorisation salariale pour janvier

Le gouvernement a annoncé une revalorisation de salaire assortie d’une prime pour les trois quarts des 23 500 sages-femmes. 

Pour les sages-femmes exerçant à l’hôpital, le mois de janvier sera porteur d'une bonne nouvelle : le ministère de la Santé a annoncé ce jeudi 16 septembre qu’elles toucheront une prime de 100 euros, ainsi qu’une hausse de salaire d’environ 100 euros brut par mois.

Ces revalorisations seront incluses dans le budget de la Sécurité sociale. Elles représentent une dépense supplémentaire de 40 millions d’euros par an.

Les personnels hospitaliers ont vu leur salaire revalorisé de 183 euros net fin 2020 dans le cadre du Ségur de la santé. Cette nouvelle annonce à l’égard des sages-femmes a fait office d’un rattrapage partiel pour cette profession qui s’estimait oubliée de la refonte des grilles.

Les sages-femmes ont dénoncé à plusieurs reprises cette année leur manque de reconnaissance mais aussi d’effectif. Si la partie salaire a donc été adressée, leur volonté d’accéder au statut de praticien hospitalier, en revanche, a été écartée. Une décision qui laisse la profession sur sa faim.

« En ne traitant pas en profondeur les causes du malaise des sages-femmes, l’attractivité de la profession semble durablement compromise. En ignorant les problématiques croissantes d’effectifs dans les maternités, la question essentielle de la sécurité et de la qualité de la prise en charge des patientes et des nouveau-nés reste en suspens », a réagi l’Ordre national des sages-femmes dans un communiqué

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

L’Établissement français du sang (EFS) ne cesse d’alerter sur le niveau des réserves de produits sanguins. En tant que médecin, quel rôle peut-on...

Avenir Spé - Le Bloc, union syndicale des médecins spécialistes français​, donnait une conférence de presse ce jeudi 7 octobre pour échanger sur les...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.