L'au-delà des dessins de Charcot, le neurologue

Le livre de Catherine Bouchara, Charcot, Une vie avec l’image, est une magnifique biographie en images de J-M Charcot. Ses dessins comme son observation attentive des peintures montrent que l’art fut un support essentiel à sa recherche de neurologue.

L’image est une clef de compréhension de la vie de ce médecin extraordinaire, titulaire de la première chaire de neurologie créée en 1882 à la Salpêtrière.

Le dessin est pour lui une façon d’observer et d’analyser. Inlassablement, il invite ses élèves à regarder pour voir ce qui échappe aux autres. Ses célèbres leçons, qui impressionnèrent Sigmund Freud, étaient de véritables spectacles avec les patientes hystériques comme actrices principales.

 

C’est en effet en particulier l’image de l’hystérie (désormais « syndrome conversif ») que Charcot renouvelle : il voit l’hystérie dans les tableaux des possédées ou des saintes en extase et surtout il voit l’hystérie aussi chez les hommes, donnant définitivement tort à Hippocrate qui, dans un mot, avait lié l’hystérie à l’utérus.

 

Les images du livre – transes sacrées, mains tordues des possédés, mains apaisantes des guérisseurs – fascinent : transes sacrées, mains tordues des possédés, mains apaisantes des guérisseurs.

 

Là où les peintres représentaient le surnaturel, Charcot voit les puissances du psychisme.

Dans tous les cas, il y a la profondeur d’un au-delà dans les images qui ont peuplé sa vie.

 

Le livre : Catherine Bouchara, Charcot, Une vie avec l’image,

Éditions Philippe Rey, 2013.

Portrait de La rédaction
article du WUD 15

Vous aimerez aussi

Le cloisonnement du réflexe d’achat impulsif permet une séparation entre territoires pécuniaires et dressing à crémaillères. Inutile de serrer les...
Le musée Dupuytren met ses squelettes au placard
Détente avec ou sans ordonnance

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.