L’assurance maladie va encore devoir dépenser plus en 2023

Article court Article

La hausse prévue des dépenses d'assurance maladie pour 2023 pourra dépasser 3,5% par rapport à 2022, a indiqué avant-hier la ministre déléguée aux professions de santé, Agnès Firmin Le Bodo, sur France Inter.

L’assurance maladie va encore devoir dépenser plus en 2023

© IStock 

Le projet de loi de financement sur la sécurité sociale "sera en hausse avec un Ondam (objectif national des dépenses d'assurance maladie) qui sera supérieur à 3,5%", a dit la ministre.

Ce projet de loi sera présenté en Conseil des ministres le 26 septembre prochain, a ajouté Agnès Firmin Le Bodo.

La ministre a eu un mot pour le système hospitalier qui est "malade depuis plusieurs années".

Les pertes devraient encore atteindre 19 milliards cette année

L'Assurance maladie a présenté en juillet des mesures pour freiner ses dépenses à hauteur de 1,2 milliard d'euros l'an prochain, ce qui ne suffira pas à combler un déficit à deux chiffres. Ce déficit a été largement creusé par le Covid.

Après les records abyssaux de 2020 (-30 milliards) et 2021 (-26 milliards), les pertes devraient encore atteindre 19 milliards cette année et se maintenir à plus de 13 milliards l'année prochaine et les suivantes.

Avec AFP

 

Les gros dossiers

+ De gros dossiers