17 décembre : tour de France d'une mobilisation massive pour l'hôpital

La mobilisation pour défendre l’hôpital public et les retraites a été massive dans la plupart des régions de l'hexagone. Tour de France des manifestions et des actions, photos et vidéos à l’appui. Pour se faire une idée de ces manifestations qui furent « parmi les plus fournies de ces dix dernières années ».

Au moins 615 000 manifestants en France selon le ministère de l’intérieur, 1,8 million selon la CGT, plus de 70 000 personnes à Paris pour le cabinet Occurrence (350 000 personnes selon CGT annonce à Paris), selon Mediapart qui classe ces manifestations « parmi les plus fournies de ces dix dernières années ».
 
Dans les rues de Paris (lire notre reportage et voire notre diaporama), une foule impressionnante, comme le montre cette vidéo postée sur Twitter :

 
Mais aussi de nombreux happenings, à l’image de cette danse "contre la mort de l'hôpital public" : 

 
Autre happening devant l'hôpital Lariboisière (Paris) où les hospitaliers se sont donnés rendez-vous :

 
La mobilisation était également massive en province où certaines actions étaient inédites. Comme par exemple dans le département de la Loire où le personnel soignant du CHU de Saint-Etienne a formé une chaîne humaine entre les bâtiments pour "sauver l'hôpital public".

 
Forte mobilisation également dans l’Ouest de la France, rapporte Ouest France : 22 000 manifestants à Nantes, 18 000 à Caen, 16 000 à Rennes, « la mobilisation la plus forte depuis le début du mouvement » estime le journal qui a mesuré des affluences« souvent supérieures à celles du « jeudi noir » du 5 décembre, notamment dans les grandes villes comme Rennes, Caen et Nantes ».
 
Par ailleurs, à Lorient, les manifestants se sont rassemblés devant l'hôpital du Scorff avec le personnel de l'hôpital public en lutte.

 
À Chambery, 4 000 manifestants se sont rassemblés en tout début d'après-midi devant le palais de justice à Chambéry. Un rassemblement hétéroclite: « le personnel gréviste de l'hôpital, de l'enseignement et de la fonction publique en général a été rejoint entre autres par les douaniers, les cheminots, les lycéens et les salariés du privé », rapporte France Bleu qui évoque également 6 000 manifestants contre la réforme des retraites à Besançon.
 
Plus étonnant, à Lyon, 40 000 foyers ont été privés d'électricité en raison de coupures occasionnées par des personnels grévistes. Pendant ce temps-là, les internes de médecine générale de Lyon étaient dans la rue pour demander des moyens pour l'hôpital et de meilleures conditions de travail.

 
Enfin, à Bordeaux, la préfecture a annoncé 13.000 personnes (la CGT 70.000), Ce qui serait plus que la manifestation du 10 décembre (9.000 personnes selon la préfecture) mais moins que celle du 5 décembre (20.000 personnes), rapporte 20 Minutes. Mais pas autant que les 30 000 manifestants à Lille selon les syndicats (11 000 pour la préfecture), selon La Voix du Nord.

On allait oublier : le collectif a publié sur son site un riche diaporama des manifestations dans toutes les régions de France.
 

Portrait de Julien Moschetti

Vous aimerez aussi

L’exercice groupé, c’est l’avenir ! Ce mode séduit de plus en plus de médecins, désireux de s’installer sans s’isoler. En cabinet groupé ou en maison...
Un nouveau décret modifie les missions du médecin coordonnateur en Ehpad, qui aura notamment la possibilité de prescrire un traitement pour une...
Suite à la vague de suicides dans les hôpitaux français ces dernières années, notamment à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), nous avons...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.