Usurpation de nom de domaine : Un faux "Vite ma dose" sème le trouble

Après vite ma dose, (é)vite l’arnaque. Deux jours après l’annonce de création du service de Guillaume Rozier, des usurpateurs ont racheté un nom de domaine similaire pour diffuser du contenu anti-vax.

Une URL peut en cacher une autre. En marge de la campagne médiatique autour du lancement de la plateforme Vite Ma Dose, un usurpateur tente de se faire une place sur le devant de la scène. « Le nom de domaine vitemadose[point]fr a été racheté par des anti vaccins », alertait, le 11 mai, le fondateur de CovidTracker, et désormais de Vite Ma Dose, sur son fil Twitter.

La plateforme Vite Ma Dose permettant de trouver en un clic les créneaux de vaccination disponibles, ce tour de passe-passe pourrait avoir de graves conséquences. Et pour cause, le jumeau maléfique du site de Guillaume Rozier diffuse du contenu anti-vaccin. « Mes propos (…) ont pour but (…) d’analyser de façon la plus objective possible les risques potentiels liés à la nouvelle génération de vaccins pour lutter contre la COVID-19 », peut-on notamment regarder assurer le généticien moléculaire Christian Vélot, positionné contre les vaccins à ARN messagers. Une fois les quarante-huit minutes d’interview visionnées cependant, le site renvoie en direction de la véritable plateforme.

Pour mettre fin à ce stratagème, Guillaume Rozier aurait tenté de racheter le nom de domaine. Une initiative qui se serait soldée par un échec selon Le Figaro. Pour autant, celui qui lutte contre l’épidémie par la data ne s’en serait pas arrêté là. Il a depuis adressé une lettre de mise en demeure au propriétaire du site. Selon nos confrères, il s’échinerait depuis à racheter les autres noms de domaines assimilables à son projet pour lequel il revendiquait, hier, 200 000 utilisateurs par heure !

 

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

Dans un avis rendu ce 21 juin, la Haute Autorité de Santé préconise la « vaccination réactive ». Comprendre, vacciner les proches d’une personne...

À partir de ce 23 juin, les personnes vaccinées souhaitant voyager chez nos voisins européens pourront télécharger leur certificat euro-compatible...

Réouverture des restaurants, des lieux culturels, levée du couvre-feu, fin du port du masque obligatoire en extérieur… L’épidémie de Covid-19 marque...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.