Une nouvelle appli, truffée d’IA qui sélectionne les publications médicales qui vous concernent ! Du 100% pur jus de science gratuit !

Rendre plus accessible et digeste la recherche médicale : telle est la promesse de l’application Juisci, tout juste lancée. Destinée aux professionnels de santé, elle utilise l’intelligence artificielle pour centraliser, synthétiser et présenter les dernières études, le tout vérifié par une équipe médicale. Gratuite, elle fait gagner un temps précieux à ses utilisateurs, tout en maintenant leurs connaissances scientifiques à jour.

100 par heure : c’est le nombre d’articles, provenant des revues scientifiques les plus reconnues, que l’IA développée par Juisci est capable d’analyser. Centralisation, analyse, synthèse et présentation en résumés condensés, sont ses missions quotidiennes. Ce qui représente 200 à 400 contenus chaque semaine.

100% pur jus de science pour les plus pressés

Au-delà de permettre à sa cible (les professionnels de santé) de rester informée des actualités de la recherche, cette application lui fait gagner un temps précieux, à bien des égards. C’est le principal avantage que trouve Romain Lamotte, médecin généraliste installé depuis 6 ans, à son utilisation : « Quand le dernier patient sort du cabinet, il reste encore beaucoup de travail : rappel de certains d’entre eux, comptabilité, gestion des locaux… Pourtant, notre métier exige de rester informé des dernières avancées dans notre domaine. Mais le travail bibliographique est fastidieux, chronophage, voire rédhibitoire. J’apprécie énormément qu’une IA fasse ce travail à ma place et me présente ces éléments de manière aussi accessible. »  Car en termes d’ergonomie, Juisci dispose également de plusieurs ingrédients : interface intuitive, cheminement optimisé pour obtenir les bonnes informations, mais surtout personnalisation et adaptation des contenus : « Juisci nous propose des "abstracts" en fonction des informations de notre profil, de nos critères de préférence et au fur et à mesure de nos lectures. » Un outil que le jeune médecin compare à un « couteau suisse » : tenant dans la poche sans prendre de place, et permettant d’avoir accès à de nombreuses informations succinctes rapidement.

Un shaker pour réunir connaissance clinique et pratique médicale

Juisci agit comme un shaker pour réunir connaissance clinique et pratique médicale. Et réduire l’écart entre la première (qui double tous les 73 jours, selon une étude de l’American Clinical and Climatological Association datant de 2011) et la seconde, vouée à innover pour s’adapter à chaque parcours de soins. Pour réussir ce cocktail, Juisci mise – à nouveau – sur l’accessibilité : l’application est gratuite, sans publicité, et le restera. De plus, l’aspect communautaire de la plateforme, qui rend possible le partage de contenus et la connexion entre les différents utilisateurs, intègre également cet objectif de diffusion rapide de la recherche médicale. 

Démocratiser et accélérer l’accès à l’information médicale : un but également fixé par l’offre commerciale de Juisci, particulièrement destinée aux organisations des sciences de la vie, biotechs, établissements de soin et sociétés savantes. À partir d’un tableau de bord leur donnant accès à son IA, ils peuvent automatiser leur veille et extraire les contenus essentiels à la formation professionnelle continue de leurs équipes.

À peine lancée, la start-up doit naturellement progresser : « L’appli manque encore de contenus. Mais cela dépend du nombre de spécialités qu’elle recouvre et qui ne cesse d’augmenter », souligne Romain Lamotte qui soumet directement ses suggestions d’amélioration à l’équipe. Il ajoute : « S’il arrive que je ne comprenne pas pourquoi elle me recommande certains contenus, je me surprends aussi à lire un article qui ne m’aurait pas intéressé habituellement. » Le jeune médecin, qui « boit » régulièrement les contenus de Juisci, recommande cet outil à l’ensemble de ses confrères.

Portrait de Victoria Louvel

Vous aimerez aussi

La thérapie numérique de Laure Bayala explique le virage technologique que l’on prend. Notre monde ressemblera-t-il au cinquième élément d’ici...

Vous croulez sous les tâches administratives, la paperasse vous écrase, phagocyte votre temps et vous étouffe à petit à feu. Au Summer Camp de la e-...

Mathieu Raad, médecin et fondateur Smartbiotic

Mathieu Raad est un jeune médecin anesth-réa, qui a choisi  de mettre son exercice entre parenthèses, le temps de lancer Smartbiotic, une appli qui...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.