Un budget dans le rouge vif à l’AP-HP, mais un plan de retour à l’équilibre d’ici 2027, salué par tous, même la CME

Article Article

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris table sur un déficit historique de près de 400 millions d'euros cette année, mais vise un retour à l'équilibre budgétaire en 2027.

Un budget dans le rouge vif à l’AP-HP, mais un plan de retour à l’équilibre d’ici 2027, salué par tous, même la CME

© IStock

Les montants dépassent toutes les prévisions. Dans le rouge depuis 2017, l'AP-HP s'attend à boucler un troisième exercice consécutif à plus de 200 millions de pertes. Cible pulvérisée : le plus grand groupe hospitalier français devrait enregistrer un déficit de 368 millions d'euros pour l'année 2022, selon le budget prévisionnel présenté le 15 février, à son conseil de surveillance.

La faute à une inflation galopante et à des "charges exceptionnelles", liées au Covid ou aux "mesures salariales" décidées par le gouvernement et pas entièrement compensées à ce jour. Mais le pire reste à venir : avec la flambée persistante des prix - notamment de l'énergie - et la fin de la "garantie de financement" mise en place pendant la pandémie, une perte de 397 millions est attendue cette année.

Une situation critique, qui n'empêche pas l'AP-HP de viser "un retour à l'équilibre en 2027", soit un déficit ramené à seulement 36 millions en quatre ans. L'institution entend même réussir ce tour de force sans "réduction des emplois" ni "coupe dans les investissements".

Au contraire, son plan consiste à recruter à tour de bras, afin de pourvoir les postes vacants et rouvrir les quelque 16% des lits fermés, pour provoquer un "rebond d'activité" et engranger ainsi plus de recettes.

La CME a rendu un avis favorable sur le budget prévisionnel 2023-2027 soumis par Nicolas Revel

Arrivé l'été dernier à la tête des Hôpitaux de Paris, Nicolas Revel avait déjà présenté en septembre dernier ses "30 leviers" pour "améliorer les conditions de travail" et attirer davantage de soignants, par exemple en augmentant son parc de logement dédiés aux personnels hospitaliers. Pour mettre en œuvre cette stratégie, il bénéficiera d'une aide de l'Etat de 750 millions sur cinq ans.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/des-patients-bloques-sur-des-brancards-manque-de-lits-en-aval-ca-coince-deja-cruellement

Il pourra aussi s'appuyer sur le soutien de sa communauté médicale, dont les représentants au sein de la commission médicale d'établissement ont rendu la semaine dernière un avis favorable sur ce budget prévisionnel 2023-2027. Cette instance, qui avait pourtant "constamment rejeté les budgets soumis à son avis ces dernières années", a salué un "changement décisif" de "logique d'action", selon le compte-rendu de sa dernière réunion.

Avec AFP

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers