Les intérimaires payés une fortune, c’est enfin terminé le 3 avril

Article Article

Inscrit dans la loi depuis sept ans mais jamais appliqué, le plafonnement des salaires des médecins intérimaires à l’hôpital sera enfin mis en œuvre « à compter du lundi 3 avril », a annoncé lundi le ministre de la Santé, François Braun.

Les intérimaires payés une fortune, c’est enfin terminé le 3 avril

© IStock

"Nous appliquerons les textes de loi votés pour plafonner les montants des rémunérations des intérimaires", a déclaré François Braun lors de ses "vœux aux forces vives de la santé", confirmant le tour de vis annoncé depuis plusieurs mois contre ce qu'il a de nouveau qualifié "d’intérim cannibale".

"A compter du 3 avril", les hôpitaux publics ne pourront donc plus payer un médecin au-dessus de 1 170€ brut pour une garde de 24 heures, sous peine de poursuites judiciaires.

Votée en janvier 2016, renforcée par une deuxième loi en avril 2021, cette mesure avait été reportée sine die juste avant son entrée en vigueur en octobre 2021, pour cause d'épidémie de Covid. Une suspension qui aura donc duré près d'un an et demi.

« Ce sera par endroit difficile, cela pourra tanguer » 

Anticipant des difficultés de fonctionnement dans certains hôpitaux, le ministre a "demandé aux agences régionales de santé" d’avoir d'ici au 3 avril "identifié toutes les zones de risque, et créé les conditions d'une solidarité territoriale permettant de franchir le cap".

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/linterim-medical-les-reponses-7-questions-qui-fachent

"Ce sera par endroit difficile, cela pourra tanguer", mais "il ne faut pas lâcher, au risque sinon d'une déstabilisation grave de nos équipes dans les établissements" a-t-il ajouté, souhaitant que le privé "joue le jeu" avec "des engagements fermes pour réguler les rémunérations" dans les cliniques.

Avec AFP

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers