La 4e année d’internat de MG en autonomie complète, c’est niet

SONDAGE – Les lecteurs de What’s up Doc sont fermement opposés à l’instauration d’une 4e année d’internat de médecine générale.
 

Nous pourrions la jouer à la Nouvelle star, et faire comme s’il y avait un gros suspens et que les votes étaient très serrés. Mais non. Les résultats du sondage (1) lancé le 10 juin sur la page Facebook de What’s up Doc sont clairs : les lecteurs de WUD ne veulent pas d’une 4e année d’internat de médecine générale en autonomie complète, comme l’ont proposé les sénateurs.
 
Sur environ 1300 votants, seuls 144 y sont favorables, soit 11 %. Pour les autres, pas question. Deux commentaires semblent résumer les raisons de ce choix : « Si c’est en autonomie complète autant exercer en tant que médecin », peut-on lire à propos de cet amendement qui représente « une pirouette à moindre coût ».

 

Il est peu probable que cet amendement à la loi de transformation du système de santé, voté par les sénateurs, tienne à l’Assemblée nationale en deuxième lecture, comme nous l’a confié le député de la Charente, Thomas Mesnier.
 

 
(1) le sondage se base sur une population non représentative de la population française, ni de la population médicale. Il ne repose sur aucun échantillonnage ni traitement statistique.
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Conserver ses requêtes et se créer des alertes dans PubMed pour gagner du temps.
Avez-vous déjà remarqué toutes les différences de chiffres entre le nombre de candidats aux ECNi, les admis et les affectés ? Si vous ne comprenez...
Et pourquoi pas, la gériatrie ?

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.