Covid-19 : les internes de Marseille ne veulent pas bosser le ventre vide !

De récents dysfonctionnements dans la distribution des paniers repas à l'AP-HM ont fait en sorte qu'un nombre non négligeable d'internes ont du sauter des repas. L'AP-HM a précisé que ces incidents allaient être résolus. 

Décidément les internes sont bien malmenés en première ligne de  la lutte contre le Covid-19 ! À croire que c’est de la chair à canon !! Après avoir protesté contre le fait de se retrouver seuls en garde ou encore de devoir gérer par eux-mêmes la répartition des internes volontaires sans l’aide des agences régionales de santé (ARS), voilà que les internes de Marseille doivent se plaindre de ne pouvoir… manger à leur faim ! Dans un communiqué que nous avons reçu, le syndicat des internes de Marseille (SAIHM) se plaint d’être « en première ligne mais le ventre vide ! »

Pourtant, les « internes sont les seuls à payer (prélevés sur leurs salaires) et les seuls à ne pas manger ! Tous les jours à partir de 13 heures, les internes n’ont plus de repas au CHU ! L’administration n’a pas daigné répondre à nos sollicitations ! » En fait, si : l’administration de l’AP-HM a répondu via un tweet aux récriminations du SAIHM : « dans le cadre de la crise liée à l’épidémie de Coronavirus et suite à la décision de confinement, l’AP-HM a fermé les selfs des personnels afin de préserver l’ensemble des personnels médicaux et paramédicaux. » Pour nourrir ses personnels, l’AP-HM confirme avoir mis en place une distribution de paniers repas à emporter : «tous les professionnels de l’AP-HM peuvent se rendre dans les différents selfs et bénéficier gratuitement de ces repas à emporter. […] Les internes sont les seuls à pouvoir bénéficier de la possibilité de récupérer deux repas par passage. » L’AP-HM confesse cependant des incidents de parcours : « certains internes se présentant en fin de service ont pu effectivement ne pas pouvoir récupérer de repas, mais consciente de ces difficultés, l’AP-HM a immédiatement envisagé des solutions qui seront mises en œuvre dès demain : créneaux horaires élargis et spécifiques, file prioritaire sous présentation de leur badge. L’AP-HM précise qu’elle assure une distribution de repas au sein même de l’internat ». Elle ajoute que les internes bénéficient de la gratuité des repas.

Le SAIHM revendique pour sa part : « - la gratuité des repas pour les internes jusqu'à la fin du semestre actuel. - des paniers repas réservés pour internes pour le déjeuner et pour les gardes - la fin du prélèvement automatique du forfait repas pour les internes qui ne bénéficient pas du self du personnel. »

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Ils vont bien s'amuser
Frédéric Dardel, Marie-Hélène Jeanneret et Marion Petipré, chercheurs à l'Université Paris Descartes – USPC

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.