Au Japon, un tout nouveau concours pour les étudiants en médecine

Micro-origamis en un temps record

On connaissait le Japon pour sa technique si particulière l'art de plier le papier, appelé l'origami. Mais qui aurait pensé à en faire une épreuve pour les étudiants en médecine ? C'est ce que révèle l'AFP dans la vidéo ci-dessous. 

L'hôpital central de Kurashiki à Tokyo expérimente une toute nouvelle façon d'évaluer la patience et la dextérité de ses étudiants. Ils ont en effet inventé le concours chronométré de micro-origamis et de micro-sushis.

Un nouvel examen pour les futurs praticiens japonais, qui doivent en un temps record, fabriquer micro-origamis, minis-sushis ainsi que des reconstitutions d'insectes ! "J'aspire à devenir plus tard chirurgienne, et lors d'une opération, il faut savoir allier vitesse et précision" explique Aoi Yamaguchi, une étudiante en médecine. En  ce sens, le test d'aujourd'hui était formateur".

Les enseignants et l'équipe d'encadrement de l'hôpital de Kurashiki, ont mis en place cet examen pour instaurer davantage de pratique. "il existe déjà des examens écrits, des entretiens, des tests d'anglais, mais nous voulions un examen qui permette de mettre plus encore en valeur les qualités des étudiants en médecine" explique Toshio Fukuoka, chargé du développement des ressources humaines, à l'hôpital Kurashiki de Tokyo. 

Source: 

Chloé Rayneau

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Des tutos vidéos pour aider à trouver la bonne info en santé, et en anglais !
En direct de la blogosphère
Défendre les internes en mode 2.0

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.