Les vrais chiffres de la médecine et la féminisation

Diaporama Diaporama

« Pour faire une femme médecin, il faut lui faire perdre la sensibilité, la timidité, la pudeur, l’endurcir par la vue des choses les plus horribles et les plus effrayantes […] Lorsque la femme en serait arrivée là, je me le demande, que resterait-il de la femme ? ». Dr Montanier, 1868.

 

1/5
Disapo slid

C’est la date à laquelle Madeleine Brès devient la première femme médecin en France, après avoir été la première femme de nationalité française à accéder aux études de médecine en 1869. Dans notre pays, les femmes ne sont autorisées à étudier la médecine qu’à la fin du XIXe siècle.

Disapo slid

C’est le nombre de femmes inscrites à la Faculté de médecine de Paris en 1930 selon le Guide Rosenwald, l’annuaire du corps médical français. À cette époque, les femmes représentent moins de 4 % du nombre total de médecins inscrits !

 

Disapo slid

C’est le pourcentage de femmes médecins en France au 1er janvier 2021, selon le rapport de la DREES (Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques). Ce pourcentage correspond aux médecins actifs, âgés de moins de 70 ans, et ayant une activité en France métropolitaine et/ou dans les départements et régions d’outre-mer.

Disapo slid

C’est le pourcentage de femmes chirurgiens en France selon les chiffres de l’atlas de la démographie médicale établi par le CNOM en 2020. En 2010, elles étaient seulement 22,8 % à choisir la chirurgie. Si la médecine générale est largement représentée par la gent féminine (49 %), certains métiers sont toujours moins bien représentés. 

 

Disapo slid

C’est le pourcentage de femmes médecins qui devraient être en exercice à l’horizon 2050 selon les hypothèses du scénario tendentiel de la DREES. Ce pourcentage est issu des projections démographiques alimentées par l’ensemble des données de santé disponibles actuellement.

Les femmes dans la médecine d’où partons-nous ? Où en sommes-nous ? Il a fallu un peu de temps mais le bilan est globalement positif !
Les femmes et la médecine une histoire qui commence seulement au XIXe siècle. Il faudra attendre cette époque pour que les femmes de nationalité française soient autorisées à faire des études de médecine et 1869 pour voir la première femme médecin accéder à la fac de médecine : Madeleine Brès.
Ne représentant que 4 % des praticiens en 1930, les femmes sont maintenant plus de la moitié à exercer.
Elles doivent encore conquérir le monde de la chirurgie, même si, là encore le nombre de femmes dans cette discipline a encore augmenté selon les statistiques de la CNOM. Il reste du chemin à faire mais on peut dire qu’elles sont de plus en plus en force dans ce domaine, surtout en médecine générale.
Et les projections démographiques alimentées par l’ensemble des données de santé disponibles actuellement sont réjouissantes, elles estiment à 60 % le nombre de médecins femmes dans le futur.

Rechercher un classement

Emplois

Emplois

Associé ? Médecin ? Remplaçant ? Déposez et consultez les annonces

572 ANNONCES ACTIVES + D’offres

Infographies

+ D’infographies

Les gros dossiers

+ De gros dossiers