Une sexagénaire déclarée morte par erreur par un médecin du SAMU… l’affaire qui ébranle l’hôpital de Perpignan

Article Article

L’affaire secoue le centre hospitalier de Perpignan depuis plusieurs jours. Une femme de 68 ans, victime d’un malaise cardiaque, a été déclarée morte par un médecin du SAMU. Cependant, de longues minutes plus tard, sa famille découvre qu'elle respire encore. Quelles en sont les causes et les implications médicales ?

Une sexagénaire déclarée morte par erreur par un médecin du SAMU… l’affaire qui ébranle l’hôpital de Perpignan

© DR

Le mercredi 12 juin, vers 12h15, les sapeurs-pompiers de la caserne de Perpignan Sud sont appelés pour une sexagénaire victime d'un malaise cardiaque. Un médecin du SAMU est automatiquement dépêché sur place. Après de multiples tentatives de réanimation, il décide de stopper les massages cardiaques et déclare officiellement la victime décédée vers 13h30.

Cependant, une demi-heure plus tard, la famille, restée au chevet de la victime, remarque qu’elle respire encore. Les secours sont alors rappelés d’urgence.

La victime décède finalement à l'hôpital

À leur retour, les sapeurs-pompiers et le médecin du SAMU constatent que la victime est en vie. Elle est transportée en urgence absolue au centre hospitalier de Perpignan. Malheureusement, la patiente subit plusieurs autres malaises cardiaques et décède à l'hôpital en fin de semaine dernière.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/declare-mort-par-le-medecin-du-samu-un-eboueur-ressuscite

Une prise en charge plus rapide aurait-elle pu changer le cours des événements ? L'erreur de diagnostic initiale a-t-elle contribué à son décès ? Actuellement, ces questions demeurent sans réponse. L’affaire a suscité une vive émotion et une enquête interne a été ouverte. Sollicitée par Actu.fr, la direction du centre hospitalier n’a pas souhaité commenter l’affaire.

Source:

Actu.fr

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers