Un gynécologue de l’hôpital de Fécamp a été mis en examen pour "exercice illégal de la médecine"

Article Article

Autorisé à exercer la profession depuis 2022 en France, il est également accusé de viol et d'agression sexuelle. 

Un gynécologue de l’hôpital de Fécamp a été mis en examen pour "exercice illégal de la médecine"

© Midjourney x WUD

Un gynécologue travaillant à l'hôpital de Fécamp (Seine-Maritime) a été "mis en examen pour exercice illégal de la médecine" mercredi 10 avril, indique le parquet du Havre, jeudi 11 avril. "Le 10 avril 2024, une instruction a été ouverte sur plusieurs chefs d'accusation à l'encontre d'un médecin gynécologue exerçant à l'hôpital de Fécamp", précise Bruno Dieudonné, procureur de la République, dans un communiqué. 

Âgé de 54 ans, l'homme a été mis en examen pour exercice illégal de la médecine et est également placé sous le statut de "témoin assisté pour les autres chefs d'accusation", ajoute-t-il. Le magistrat ne précise pas la nature de ces "autres chefs d'accusation".

Accusations de viol et d’agression sexuelle 

Selon le quotidien régional Paris-Normandie, qui a révélé l'information, il s'agirait d'accusations de viol et d'agression sexuelle. Interpellé lundi, l'homme a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer, selon le communiqué.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/un-gynecologue-accuse-de-viol-mis-definitivement-en-retrait-de-ses-responsabilites

Par arrêté du ministère de la Santé, en 2022, l'homme avait été autorisé "à exercer en France la profession de médecin dans la spécialité gynécologie obstétrique".

Avec AFP 

 

 

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers