Suicide à l’hôpital de Flers : un accident de travail ?

Presse auscultée. Un cadre de santé de 53 ans s’est suicidé sur son lieu de travail à l’hôpital de Flers (Orne). Sa famille et ses collègues considèrent que les conditions de travail, le harcèlement et la maltraitance institutionnelle sont à l’origine de son décès.

Âgé de 53 ans, marié et père de quatre enfants, un cadre de santé, M. M., a mis fin à ses jours le 22 août au centre Maubert de l’hôpital de Flers (Orne), où il travaillait depuis une vingtaine d’années, rapporte Ouest France. La famille du défunt et ses collègues considèrent que les conditions de travail, le harcèlement et la maltraitance institutionnelle sont à l’origine de son décès.
 
Selon son beau-père, « c’est clairement le boulot qui l’a tué. Dans sa vie privée, tout était en parfaite harmonie. Mais il travaillait dans ce service difficile à gérer, en sous-effectif, avec la pression de la direction et un manque de reconnaissance. » L’an dernier, l’homme avait déjà fait un arrêt maladie de plusieurs semaines pour un burn-out, tandis que sa demande de mutation avait été repoussée…

Nos pensées vont aux proches et à la famille du défunt.
 
Pour lire l’intégralité de l’article, rendez-vous ici.

Suicide Écoute :
Écoute des personnes confrontées au suicide.
Permanence d’écoute téléphonique 24h/24, 7j/7.
Tél. : 01 45 39 40 00
Site Internet : www.suicide-ecoute.fr
Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les chiffres français concernant le suicide des médecins étant lacunaires,  il faut se tourner vers l’international pour obtenir des données sur le...
L’Isni vient d’annoncer la mort d’un interne en premier semestre de biologie médicale à Nancy, ce qui porte à 4 le nombre de décès d’internes depuis...
Dans un entretien exclusif, la sœur de Florian Rodaro revient sur le geste désespéré de son frère, et met en cause sa surcharge de travail, ainsi que...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.