S’envoyer en l’air pour se former !

Découvrez les réactions d’une consoeur sur l’usage des simulateurs de vol.

Dr Caroline Attia, médecin du travail dans un grand cabinet de conseil, a gagné, en répondant à l’enquête de lectorat de What’s Up Doc, une formation en simulateur de vol proposée par ASSPRO* où elle s’est rendue ce samedi 25 novembre. Il s’agit d’une formation spécifique au milieu médical, issue de la gestion de crise et du facteur humain dans l’aéronautique.


WUD Quelles sont tes premières impressions après cette journée ?

CA Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi imposant et réaliste dans le cockpit. Rien à voir avec les mannequins sur lesquels on se forme aux massages cardio-respiratoires par exemple !

C’est très technique et inconnu mais finalement il faut savoir se fier à ses sensations, et surtout bien écouter son co-pilote !

 

WUD Trouves-tu des similitudes entre les milieux médicaux et aéronautiques ?

CA Oui il faut avoir un esprit très systématique, voire formaté (ha les bons souvenirs des « tiroirs » de l’ECN !). Il faut savoir comment délivrez une information dans une ambiance parfois très tendue, prendre une décision rapidement tout en gardant son calme.

 

WUD Que garderas-tu de cette expérience ?

CA Tout d’abord l’importance du travail d’équipe, et aussi la nécessité d’avoir un leadership, notion pas forcément évidente en médecine. Ensuite en tant que médecin du travail, j’ai été particulièrement sensible au suivi rapproché dont bénéficient les pilotes. Un exemple à suivre !

 

*ASSPRO (Association de Prévention du Risque Opératoire) : association de médecins en charge des formations à la prévention des risques.

 

 

 

Source: 

Jean-VIctor Blanc

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

C'EST UNE SPE CHOISIE TOUJOURS DANS LES DERNIERES... ET POURTANT MISE EN AVANT DEPUIS UN AN AVEC LA GESTION DE LA CRISE SANITAIRE DE LA COVID-19. LES...

Entre septembre et décembre 2020 tout particulièrement, le CHU de Lyon a été très affecté par la crise de la Covid-19. Cette situation exceptionnelle...

L’ANEMF dresse un constat accablant. Les violences sexistes et sexuelles sont partie prenante des études en santé. En tout, un tiers des étudiants en...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.