"Nous nous occupons de tout le monde" : Interview d'Anne Goulard, porte-parole de l'Isnar-IMG

Dans l'optique du choix des spé et des établissements suite aux #ECNi2020, WUD lance une série d'entretiens avec des responsables de syndicats d'internes, pour vous faire découvrir les différents DES et régions qui s'offrent à vous. Aujourd'hui, entretien avec Anne Goulard, porte-parole de l'Isnar-IMG, qui nous fait découvrir la médecine générale. 

What's up Doc. Alors pourquoi faut-il kiffer la spécialité en médecine générale ? 

Anne Goulard. Très bonne question ! Il faut la kiffer car c’est une spécialité extrêmement polyvalente et vaste. Nous nous occupons de tout le monde, de la naissance jusqu’à la vieillesse, on accompagne nos patients dans toutes les étapes de la vie, nous entretenons une relation de proximité avec eux, et ça c’est quand même une très belle expérience. Qui plus est notre exercice est très varié. Nous pouvons être médecin traitant en cabinet ou médecin à l’hôpital, nous pouvons aussi avoir un exercice mixte. On nous demande aussi de savoir adresser nos patients à tous les spécialistes. Il faut savoir faire le tri entre toutes les pathologies. 

WUD. Pourquoi la médecine générale est-elle une spécialité tendance ?

A. G. Il faut dire que la médecine générale a beaucoup évolué ces dernières années, la maquette de l’internat s’est beaucoup diversifiée,les stages mère-enfants se sont beaucoup développés, on peut suivre des familles entières.

WUD. Avez-vous une astuce pour les internes qui vont commencer en médecine générale dans quelques semaines ?

A. G. La curiosité et la motivation.

WUD. Quel serait le seul avantage que vous retiendriez de la médecine générale ?

A. G. La diversité des exercices.

WUD. Un inconvénient ?

A. G. La routine, mais je ne l'ai pas constaté personnellement, ni même chez mes praticiens.  

WUD. Avez-vous une anecdote à nous raconter sur la médecine générale ?

A. G. Saviez-vous qu'auparavant, l'internat de médecine générale n'existait pas, puis nous avons eu un résidanat et nous sommes maintenant une spécialité à part entière depuis maintenant 16 ans !

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Envoyés en renfort en unités Covid, les internes regagnent leur stage antérieur avant le changement du 2 juin. Sur fond de retard des prochaines...
Un décret publié hier étend le statut de Dr Junior aux Desc chirurgie orale en odontologie, mais aussi permet le report de la présentation de la...
English Corner

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.