Les investigateurs de l'essai Recovery abandonnent l'hydroxychloroquine, "inefficace"

Pas d'effets bénéfiques de l'hydroxychloroquine pour les investigateurs de l'essai britannique Recovery.

Presse auscultée. Les premiers résultats de l’étude britannique Recovery ont été dévoilés ce soir. Et devrait être largement commentés par les opposants et les thuriféraires du traitement du Covid19 avec l’hydroxychloroquine. En effet, « L’hydroxychloroquine ne montre «pas d’effet bénéfique» pour les malades du Covid-19, selon les responsables de l’essai clinique britannique Recovery qui ont annoncé vendredi l’arrêt «immédiat» de l’inclusion de nouveaux patients pour ce traitement », a rapporté le quotidien Libération.  Selon un communiqué de presse, la survie des patients à 30 jours traités avec de l’hydroxychloroquine n’a pas été améliorée. « La partie hydroxychloroquine a concerné 1 542 patients ayant reçu la molécule, comparés à 3 132 patients ayant bénéficié d’une prise en charge standard. Les chercheurs concluent qu’il n’y a pas de différence significative entre les deux groupes ni pour la mortalité à 28 jours, ni pour la durée d’hospitalisation », rapporte pour sa part Le Monde.

 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Après les États-Unis, la France est à son tour touchée par la crise des opioïdes. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de...

Un retour vers la normale : voilà ce que promet l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), concernant l’accès aux prednisone et...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.