Les ECN sur tablette en 2016 : tout va très bien, Mme la Marquise

Enfin une réforme qui roule dans le domaine des études médicales ?

Ouf, les ECN sont terminées ! Les 9 148 étudiants en médecine qui ont planché pendant trois jours, du 27 au 29 mai, peuvent ranger leurs stylos. Un geste qu’ils seront les derniers à faire. A partir de l’année prochaine en effet, plus de papier, plus de stylos pour cet examen devenu un rite de passage pour tous les carabins : les ECN 2016 se dérouleront entièrement sur tablette.

D’après le Centre National de Gestion (CNG), qui a la charge de l’organisation des épreuves, tout est prêt : « Nous pensons avoir fini tous les tests à blanc sur l’application au mois de septembre, pour être prêts pour les premiers tests grandeur nature au mois de décembre », explique sa présidente, Danielle Toupillier à « What’s Up Doc ». « Le timing était très exigeant, mais nous tiendrons notre engagement », ajoute-t-elle.

Pour une fois, les étudiants sont à l’unisson : « Ca avance », assure Rodolphe Pellet, le vice-président chargé des études médicales à l’ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France). « Cela a été assez compliqué, beaucoup de personnes se sont investies sur plusieurs années, mais on y est », ajoute-t-il.

Et qu’en dit la base ? Dans les « corpos » que que la rédac a pu contacter, c’est une belle unanimité. « On passe déjà tous nos examens sur tablettes, et il n’y a pas de problèmes », explique-t-on du côté de Nantes. « L’année dernière, quelques étudiants de 4e année ont fait les cobayes, et maintenant, tout le monde y est passé », ajoute-t-on chez les carabins lillois. « La tablette, on y est habitués », renchérit-on à Caen.

La tablette est donc attendue avec sérénité par ceux qui essuieront les plâtres en 2016. Il semble que les points qui restent à régler soient mineurs : homologation des salles, modèle des tablettes sur lesquels les examens se dérouleront… Alors, la transformation des ECN serait-elle sur le point de réussir sans accroc ? Cela semble en bonne voie. Prudence, toutefois, attendons l’année prochaine : une réforme réussie dans le domaine des études médicales, il faut le voir pour le croire !

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Du fait de l'épidémie de Covid19, les dates de passage des épreuves classantes nationales (ECNi) ont été repoussées. 
De vrais avancées pour les internes ?
C’est l’histoire d’un professeur de collège qui, par goût du challenge, rêvait de devenir médecin, et qui a fini par porter plainte pour harcèlement...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.