La syphilis au plus haut en Angleterre, un record depuis 1948… pourvu qu’elle ne traverse pas la Manche

Article Article

L'Angleterre a enregistré des cas records de syphilis et de gonorrhée l'an dernier, et plus généralement un rebond des maladies sexuellement transmissibles (MST), selon des données publiées mardi par l'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA).

La syphilis au plus haut en Angleterre, un record depuis 1948… pourvu qu’elle ne traverse pas la Manche

© IStock

En 2022, 8 692 cas de syphilis ont été diagnostiqués, soit le nombre le plus élevé depuis 1948, et 82 592 cas de gonorrhée (ou blennorragie), soit le plus haut niveau jamais répertorié depuis 1918, date depuis laquelle les autorités sanitaires en font le compte.

Alors que les cas avaient largement diminué en 2020 en raison des confinements et restrictions dues à la pandémie de Covid-19, le rebond entamé en 2021 s'est ainsi confirmé l'an dernier.

Cette hausse est particulièrement visible chez les jeunes âgés de 16 à 24 ans, avec le taux le plus élevé de diagnostics de maladies sexuellement transmissibles.

Les jeunes ont ainsi connu la plus forte progression des cas de gonorrhée.

Les tests de dépistage des MST ont progressé de 13% entre 2021 et 2022

Les cas de syphilis ont eux augmenté "chez les personnes homosexuelles, bisexuelles ou les autres hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, ainsi que chez les personnes hétérosexuelles", note encore l'UKHSA dans un communiqué.

Au total, si les tests de dépistage des MST ont progressé de 13% entre 2021 et 2022, les cas de gonorrhée diagnostiqués ont crû de 50%, et ceux de chlamydia de 24%, ce qui "suggère fortement" une augmentation de la transmission de ces maladies dans la population.

L'agence réitère ainsi ses messages de prévention, en particulier l'utilisation du préservatif, des tests réguliers, ou encore la vaccination contre le papillomavirus.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/relachement-envie-de-vivre-les-cas-de-mst-ont-explose-dans-le-monde-apres-les-confinements

"Les MST ne sont pas seulement un inconvénient, elles peuvent avoir un impact majeur" sur notre santé, insiste ainsi le Dr Hamish Mohammed, épidémiologiste à l'UKHSA, cité dans le communiqué.

Avec AFP

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers