La simulation in-situ

Pour simuler au sein de son établissement

L’Ecole Européenne de Chirurgie (EEC), située au sein de l’Université Paris Descartes, est un centre de formation continue ouvert à tous les professionnels de santé du monde entier qui, à ce jour, a formé plus de 12 000 personnes venant de 70 pays différents.

Elle réunit plus de 400 enseignants, experts et dispose de matériels pédagogiques de pointe. Elle propose des formations de haut niveau et par petits groupes sur sujets anatomiques en chirurgie ouverte, laparoscopique et robotique dans ses locaux et des formations par simulation in-situ.

Le principe ? On amène les mannequins et les matériels audio/vidéo directement au bloc ou en salle de réveil, les apprenants utilisent leur propre matériel, et simulent avec leur équipe médicale habituelle.
What’s up doc a assisté à une de ces simulations, immergé au sein d’une équipe médicale de l’Institut Gustave Roussy à Paris.
Le Pr Thierry Perniceni, chirurgien digestif et responsable scientifique et pédagogique en Gestion et Prévention des risques au Bloc opératoire à l’EEC, nous accompagne tout au long de la journée de simulation, expliquant et commentant la formation. « La simulation existe depuis 2008 à l’EEC qui la développe depuis 2011 en in situ. Elle est notamment un moyen de validation du Développement Professionnel Continu (DPC) ».
La simulation in situ, « en venant sur le lieu de travail, fait travailler les membres des équipes médicales ensemble, dans leur environnement hospitalier quotidien. Ainsi le réalisme est total, ils s’y retrouvent », affirme le Pr Perniceni. Ce type de simulation permet de s’adresser à des professionnels ayant de l’expérience et qui ne viendraient pas par eux-mêmes en centre de simulation.
L’équipe de l’EEC s’adapte à chaque établissement car ils ont tous leurs particularités et leurs habitudes d’équipe dont elle tient compte. Et intervenir en CHU, c’est toute une organisation. « Il faut déplacer beaucoup de matériel : les mannequins, mais aussi la régie audio/vidéo, d’enregistrement, de retransmission, ainsi que toute l’équipe pédagogique. C’est une importante mobilisation », nous dit le Pr Perniceni.

 

 

Photo : Cécile Lienhard, simulation organisée par l'EEC à l'Institut Gustave Roussy

Source: 

Cécile Lienhard

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.