Jeune start-up cherche mécènes !

La e-santé fait appel au crowdfunding : et ca marche !

Le principe du crowdfunding est simple : on vend un projet (bien ficelé) aux internautes et on recueille leur part de financement, dont le minimum est fixé à 1 euro. Depuis la création des plateformes participatives, type Kiss Kiss Bank Bank et My Major Company, le succès est énorme. Aujourd'hui, loin d'être réservé aux artistes fauchés et projets humanitaires, le financement participatif ouvre ses portes à la e-santé.

Start-up recherche financement !

En avril dernier, la brosse à dents connectée Colibree a pu réunir 51 000 euros en 12 jours seulement, sur la plateforme américaine Kickstarter. Comme le souligne le journal Le Monde, "l'engouement est tel que des sites spécialisés uniquement sur la santé voient désormais le jour". En France, le dernier né du crowdfunding porte le nom de Wellfundr, une plateforme de financement participatif dédiée à la e-santé.

Belles récoltes

Depuis sa création, le site Wellfundr propose 4 projets, dont la start-up Maypopp (plateforme de consultation en ligne), désormais détentrice d'un pactole de 16000 euros. Idem pour "Projet Santé", aujourd'hui dans sa phase ascendante, qui voit les choses en grand. L'entrepreneur à la tête du projet espère lancer - grâce au soutien de Kiss Kiss Bank Bank - des sites web destinés à la prévention et à l'éducation thérapeutique, dans plusieurs spécialités. À suivre !

La e-santé au profit du "patient"

Si ces start-ups font aujourd'hui appel à la communauté pour se financer, c'est qu'elles savent l'intérêt de viser la foule, plus que les professionnels, voire les autorités. Car tous ces projets ont un dénominateur commun : placer le patient au coeur de la prise en charge. Prévention et éducation sont ainsi les mots-clés de ces projets e-santé en quête de financements.

Source: 

Publié par AP

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le Gros Dossier du WUD 36
À l’occasion du premier anniversaire du remboursement de la téléconsultation, Doctolib a invité trois médecins à parler de la téléconsultation, dans...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.