Infirmiers en pratique avancée : le champ de la prescription fixé

Les infirmiers se rapprochent tout doucement du statut de "mini-docteur". Un projet de décret vient de fixer le champ de la prescription des infirmiers en pratique avancée (IPA) dans le cadre prévu par la loi de santé de 2016, selon l'APM.
 
On savait déjà que l'IPA disposerait de compétences élargies par rapport à celles de l'infirmier diplômé d'État, validées par le diplôme d'État d'IPA délivré par les universités, suite à la publication des textes réglementaires au Journal officiel en juillet 2018. On savait aussi qu’il devrait à l’avenir participer à la prise en charge globale des patients dont le suivi, lui, sera confié par un médecin.
 
On sait désormais (projet de décret) que l’IPA pourra réaliser des prescriptions qui seront exécutées par un technicien de laboratoire d'analyses médicales, une pharmacie d'officine ou un service de soins infirmiers à domicile (Ssiad). Il pourra également renouveler des prescriptions médicales à destination des infirmiers et des pharmaciens d'officine, pour certains médicaments.
 
Ce projet de décret prévoit aussi "la prise en charge par l'assurance maladie obligatoire d'une prescription de produit de santé émanant d'un infirmier exerçant en pratique avancée". Enfin, lorsqu'une consultation de médecin spécialiste se fait sur demande d'un IPA, la majoration pour non-respect du parcours de soins coordonné ne s'applique pas à l'assuré.
 
Last but not least, le projet de décret prévoit la prise en charge par l'assurance maladie obligatoire du renouvellement par un pédicure-podologue des prescriptions médicales d'orthèses plantaires. Cette prise en charge concerne les renouvellements datant de moins de trois ans, sauf opposition du médecin.
 

Portrait de Julien Moschetti

Vous aimerez aussi

territoire
À partir de la rentrée 2019, 200 postes d’exercice mixte et autant de postes salariés seront proposés pour remédier aux problèmes d’accès aux soins.
Les 3/4 rempilent pour une nouvelle année
Samedi 24 novembre lors de son assemblée générale annuelle, le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) a renouvelé son bureau pour...
Agnès Buzyn s’est voulue rassurante et optimiste lors de l'examen du projet de loi santé à l’Assemblée nationale, ce lundi. Morceaux choisis de son...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.