Du beurre dans les épinards (ou l’inverse?) pour les étudiants en santé

À partir de janvier prochain, les indemnités des étudiants en soins infirmiers, masso-kinésithérapie, électroradiologie médicale ou encore ergothérapie seront revalorisées. Une nouvelle, toujours bonne à prendre !
 

La nouvelle année commence avec une note positive pour les étudiants en soins infirmiers, masso-kinésithérapie, électroradiologie médicale ou encore ergothérapie. À partir du 1er janvier 2020, leurs indemnités de stage vont être revalorisées à hauteur de 20 %. Au programme ?  « 36 euros en première année », « 46 euros en deuxième année » et « 60 euros en troisième année », détaille l’arrêté publié ce 17 décembre au Journal Officiel. Des revalorisations que les étudiants concernés pourront toucher mois après mois, et non plus « à terme échu » comme la législation le prévoyait auparavant. Une décision très attendue par les étudiants en santé qui s’inscrit dans les suites du Ségur de la Santé par le ministre de la santé, Olivier Véran, et la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal. Faisant face à la colère des principaux syndicats et organisations représentatives des étudiants paramédicaux, le gouvernement s'y était alors engagé. « Cette bonne nouvelle pour les étudiants paramédicaux en précède d’autres, applicables à l’ensemble des étudiants en santé : instruction relative à l’accueil en stage hospitalier et autres mesures concernant la qualité de vie étudiante établies dans un comité de suivi Ségur dédié », a, de son côté, commenté le conseiller formation et recherche rattaché au Ministère de la Santé, Philippe Morlat. Affaire à suivre donc !
 

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

Épidémie, an 2. Entre traques, menaces et espoirs, la lutte contre le Covid-19 se poursuit.

Santé Publique France a publié hier soir son point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus. La tendance à la baisse se confirme...

Épidémie, an 2. Que ce soit en France ou aux États-Unis, c’est l’heure du rappel qu'il soit mémoriel ou vaccinal. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.