Dr Bertrand Hervé, le dentiste mordu de la Manche

Breton d'origine, le chirurgien-dentiste porte un projet de pôle dentaire à Coutances. Il espère attirer de nouveaux praticiens dans son département d'adoption. Bertrand Hervé fait partie de ces professionnels de santé qui font bouger la Manche. Portrait.

 

J'ai beau avoir 55 ans, je suis toujours emballé par ma profession et ne suis pas près de raccrocher la blouse,

s'amuse le Dr Bertrand Hervé. Depuis son cabinet de Coutances, dans le centre de la Manche, le chirurgien-dentiste aborde l'avenir avec optimisme. Si le chantier ne prend pas de retard, un nouveau cabinet ouvrira non loin de là au début du printemps. « Cela faisait 15 ans que je le souhaitais, mais j'ai longtemps cherché un terrain », raconte celui qui espère y attirer de jeunes dentistes pour constituer un pôle dentaire et renforcer l'offre sur le territoire.

La blouse, c'est en 1993 que Bertrand Hervé l'a enfilée pour la première fois dans la Manche, lui le voisin breton qui n'avait pas prévu de s'implanter en terre normande. « Mais après des remplacements, j'ai suivi ma femme qui venait de trouver un poste ici. Etant de Saint-Malo, je ne pouvais pas vivre sans la mer… Nous nous sommes donc installés à Granville », confie-t-il. Côté boulot, il trouvera une place à Coutances, dans ce même cabinet qu'il occupe aujourd'hui. Sa femme y fait aujourd’hui office d’assistante.

 

Des virées en bateau à Chausey

Au fil des années, Bertrand Hervé dit avoir vu la Manche évoluer et se moderniser, de nouvelles infrastructures sortir de terre. « L'ouverture de l'autoroute A84 (un axe gratuit, qui traverse la Manche d’est en ouest dans sa partie sud, NDLR) dans les années 2000 a marqué un tournant, estime-t-il. Les élus locaux ont compris qu'il fallait s'ouvrir, se développer et attirer de nouvelles têtes ». A Granville, où ses deux filles ont grandi, le dentiste cite l'arrivée au cours de ces années-là d'un cinéma, d'une piscine, d'une médiathèque ou encore d'une nouvelle crèche. « Sur Cherbourg aussi, ça a bien bougé ».

Pour lui, l'atout numéro un de la Manche reste toutefois cette façade maritime unique. « Tous les matins, quand je prends la route pour aller au cabinet, je longe la mer. J'ai besoin de la voir, de l'observer, de la sentir », confie-t-il. Aux beaux jours, on peut aussi l'apercevoir sur son petit bateau à moteur voguer du côté de Chausey, l'archipel qui résonne comme une formule magique à l'oreille de tout amoureux de la mer. « Cela m'arrive aussi de faire un peu de kitesurf du côté de Jullouville », ajoute celui qui possède également une licence de pilote d'avion privé et qui, de temps en temps, s'offre un survol de la baie du Mont-Saint-Michel.

 

« Voir naître ici un pôle de spécialistes »

Faire venir de nouveaux dentistes dans la Manche lui tient à cœur. Son futur cabinet portera cette ambition : « Il est suffisamment grand pour accueillir plusieurs nouveaux confrères et consœurs », explique-t-il. Dans l'idéal, Bertrand Hervé aimerait y attirer des chirurgiens-dentistes possédant des orientations rares ou inexistantes localement, comme l'endodontie, la parodontie ou encore la pédodontie. Histoire de ne plus envoyer ses patients loin d'ici. « Voir naître un pôle de spécialistes, ce serait formidable pour le territoire et la profession dans la Manche », s’enthousiasme-t-il. Et quand on lui demande pourquoi un jeune professionnel devrait s'installer ici, sa réponse est claire : « Pour le cadre de vie, surtout quand on aime la mer ! Mais aussi pour l'activité. Développer une activité florissante avec une patientèle agréable en très peu de temps, c'est précieux ».

 

Un article inspiré par le grand air de la Manche et son Conseil départemental

Portrait de Thomas Blachère

Vous aimerez aussi

L’histoire sociale de la profession médicale a été marquée par la Révolution française. Plus précisément par la suppression (temporaire) des facultés...

La première condition d’un partage réussi, c’est d’être (au moins) deux. Or en matière de partage des tâches, le monde de la santé déplore une...

Seule médecin de son canton, le Dr Cécile Richard n’hésite pas à se transformer en guide touristique dans l’espoir de donner envie à des médecins de...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.