Carnets de santé : Et si on passait au numérique?

A Niort, les patients créent eux-mêmes leurs carnets de santé

Deux minutes chrono 

Installée dans le hall du centre hospitalier de Niort depuis le mois de juin, une borne tactile interactive permet de créer son dossier médical personnel (DMP). Il suffit d'y insérer sa carte vitale, de confirmer les informations dévoilées à l'écran et le carnet de santé numérique est en ligne, en moins de deux minutes. Il est ensuite possible de le mettre à jour via une plateforme en ligne, gratuite et sécurisée. 

Jusqu'alors chasse gardée des professionnels de santé, la création d'un DMP est désormais ouverte au patient. Pour Bruno Faulconnier, le directeur de l'hôpital, il s'agit de faire en sorte que ce dernier devienne acteur de son propre parcours santé. Et pour cela, il fallait rendre la démarche accessible, avec un accès direct par Internet.

Une première dans les Deux-Sèvres 

Cette borne, qui est une première dans le département des Deux-Sèvres, a été déployée par le GCS e-santé Poitou-Charentes et soutenue par l'agence régionale de santé (ARS). Parmi de nombreuses candidatures, le GCS e-santé Picardie a choisi le centre hospitalier de Niort, au regard de ses efforts dans le développement des DMP. 

Pas d'objectif précis de constitutions de DMP en tête (déjà 3.000 créés dans le département), mais un premier bilan sera  tiré en fin d'année. À son terme, le prêt de la borne sera-t-il reconduit ? Y aura-t-il achat (10.000 € environ) ? Affaire à suivre… 

Source: 

Chloé Rayneau

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Certification de son logiciel, levée de fonds, recrutement... La start-up AZmed, qui automatise la détection de fractures à partir de radios, se...
Un projet de santé mobile au Cameroun
Le métier de médecin sera bientôt impacté par la transformation numérique, notamment par une dizaine de leviers numériques, selon une étude de la...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.