Quelles sont les spécialités qui respectent le temps de travail des internes, et celles qui s’en foutent ?

L’intersyndicale nationale des internes (Isni) vient de rendre publique une nouvelle enquête sur la durée du temps de travail des internes, qui révèle, une fois de plus, que les directions hospitalières ne respectent pas la loi, loin s’en faut !! L’isni avait déjà communiqué sur le temps de travail des internes en septembre 2019, pour se plaindre d’une durée hebdomadaire trop élevée de 55 heures par semaine.
En 2012, l’Isni avait publié une première enquête sur le temps de travail des internes, qui établissait que 20% des internes de garde dans les hôpitaux ne bénéficiaient pas de repos de sécurité. Entre temps, comme le rappelle le syndicat d'internes dans cette toute dernière enquête réalisée entre mai et juillet 2019 auprès de 7353 internes représentant 25% de l’ensemble de ce corps, un décret du 26 février 2015 fixe la limite hebdomadaire du temps de travail des internes à 48 heures de travail.
Or, les derniers résultats, à l’instar de ceux obtenus en septembre, prouvent une fois de plus que ce temps de travail n’est pas respecté. En effet, il serait de 58,4 heures par semaine, soit 3 heures de plus qu’en septembre, et dix heures de plus que la limite du temps de travail réglementé. « Ce chiffre est impressionnant d’autant qu’il ne prend en compte que le temps que passe l’interne sur son terrain de stage », analyse l’Isni. La situation est-elle identique pour toutes les spécialités ?

4 groupes de spécialités

Loin de là. Si l’immense majorité des spé outrepasse le temps hebdomadaire de 48 heures, certaines d’entre elles sont dans les clous. Dans notre infographie, à l’instar de l’Isni, nous avons établi quatre groupe de spécialités, classés en fonction de la durée du temps de travail. Les spécialités en rouge affichent une durée hebdomadaire du temps de travail supérieure à 70 heures et compte sept spécialités (chirurgicales). Un deuxième groupe en marron comprend 15 spécialités et implique une durée hebdomadaire entre 58 et 70 heures. Un troisième groupe, en jaune, de 16 spécialités, affiche une durée hebdomadaire entre 48 heures et 58 heures. Enfin, un dernier groupe, de 6 spécialités, respecte le temps de travail de moins de 48 heures par semaine. Rappelons qu’Agnès Buzyn, avant qu’elle ne quitte le ministère de la Santé, avait promis des sanctions pour les établissements qui ne respecteraient pas le temps de travail hebdomadaire des internes de 48 heures.

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.