Tout savoir sur la formation continue pour les médecins, le point au 1er janvier 2023, avec Santé Académie

Tout savoir sur la formation continue pour les médecins, le point au 1er janvier 2023, avec Santé Académie

GRAND FORMAT EN BREF
Grand format Grand format

Pourquoi parler de formation continue maintenant ? Parce que depuis le 1er janvier certaines règles ont évolué. On a fait le point avec le Dr Ducrocq, lors d’un webinaire en partenariat avec Santé Académie.

La formation c’est le b-a-ba, de l’internat jusqu’en fin de carrière, quel que soit votre exercice, en libéral comme à l’hôpital. Mais savez-vous réellement quelles sont vos obligations ?  Les risques encourus en cas d’impasse ? Et surtout les moyens mis à dispositions pour se former aujourd’hui ? Depuis le 1er janvier, les choses ont évolué…  

Le Dr Jean-Michel Ducrocq a répondu à toutes ces questions lors du webinaire DPC : le point sur les obligations triennales, (cliquez ici pour visionner le replay), en partenariat avec Santé Académie (retrouver la genèse racontée par son directeur scientifique le Pr Vincent Mallet).
Aujourd’hui, on estime que la connaissance médicale double tous les 73 jours. Il est donc difficile de tout savoir, de tout connaître à sa sortie de l’université. Pourtant la montée en compétence des professionnels de santé pourrait éviter plus d’un million de journées d’hospitalisation par an, d’où l’intérêt de mettre à jour régulièrement ses connaissances et compétences !

Pour remplir cette obligation morale (le serment d’Hippocrate !) et ordinale de formation, le DPC a été initié dès 2009, et est réellement effectif depuis le 1er janvier 2013. Il s’adresse à l’ensemble des professionnels de santé en France quel que soit leur mode d'exercice, dans un objectif de maintien et d'actualisation des connaissances et compétences, ainsi que d'amélioration des pratiques. Concrètement, en quoi consiste cette obligation ? Un parcours de formation continue à remplir sur 3 ans, c’est pourquoi on parle d’obligation triennale.

Bienvenue dans la nouvelle triennale 2023-2025

Depuis le 1er janvier 2023, nous sommes rentrés dans une nouvelle triennale. Cette nouvelle triennale reprend les mêmes obligations que la précédente ainsi que les trois types d'actions suivantes : 

  • la formation continue, 
  • l’évaluation des pratiques professionnelles 
  • la gestion des risques.

Les professionnels de santé devront valider 2 de ces 3 types d’actions d’ici 2025.
La grande nouveauté de cette triennale réside dans la définition de nouvelles orientations prioritaires.


Et le financement des formations, comment ça se passe ?
L’ANDPC finance 21 heures de formations par an pour les médecins libéraux et salariés de centres de santé conventionnés, en présentiel ou en distanciel. La prise en charge financière couvre le coût de la formation mais permet également une indemnisation pour votre participation à l'intégralité de votre action de DPC. Il existe des conditions spécifiques de prise en charge pour les médecins salariés.
Le FAP-PM, financé par les cotisations Urssaf, offre un forfait annuel de 400€/an pour le perfectionnement et l’entretien des connaissances. 
Le financement personnel permet de réaliser une formation non prise en charge. Il donne droit à un crédit d'impôts, crédit d'impôt qui va être doublé en 2023.

Et grande nouveauté, la certification périodique, c’est parti !

C’est tout nouveau, et donc encore en phase de maturation. La certification périodique est entrée en vigueur au 1er janvier. Elle concerne les 7 professions de santé à ordre (médecins, pharmaciens, sage-femmes, infirmiers, kinés, dentistes et podologues). Un CNP (conseil national professionnel) par profession établira un référentiel précis de la certification, en lien avec un guide de directives de la HAS. Si toutes les informations ne sont pas encore disponibles, on sait déjà que 4 principaux blocs d’actions permettront de se certifier : 

  • Actualisation des connaissances et des compétences (développement personnel continu)
  • Amélioration de la qualité des pratiques professionnelles
  • Santé personnelle du professionnel de santé 
  • Amélioration de la relation aux patients

Cette certification périodique doit s’articuler avec le DPC, mais les modalités restent à déterminer, le principe étant d’éviter la superposition d’obligations. 

Pas de panique, vous avez le temps : les professionnels de santé thésés avant le 1er janvier 2023 auront 9 ans pour se certifier. Ensuite, à partir de 2032, ces obligations devront être remplies régulièrement, tous les 6 ans. 

Les contrôles seront exercés par le Conseil national de l’Ordre des médecins pour vérifier que tous les médecins se seront bien certifiés dans le délai.

Pour en savoir plus, connaître tous les détails sur cette certification périodique, visionnez gratuitement le replay du webinaire Santé Académie x What’s up Doc.
- Article réalisé en partenariat avec Santé Académie

Webinaire Santé Académie What's up Doc
Retrouvez le replay du webinaire Santé Académie x What’s up Doc, Formation DPC : le point sur les obligations triennales avec le Dr Jean-Michel Ducrocq, médecin généraliste et président de la CPTS Nord-Aisne, enseignant à l’Université de Picardie et membre de l’Ordre des Médecins de l’Aisne. (Sacrée carte de visite !) Il vous explique tout, et surtout tout ce qui a changé depuis le 1er janvier 2023 ! (Et là ça ne rigole plus !) Alors on regarde ?

Rechercher un classement

Emplois

Emplois

Associé ? Médecin ? Remplaçant ? Déposez et consultez les annonces

257 ANNONCES ACTIVES + D’offres

Infographies

+ D’infographies

Les gros dossiers

+ De gros dossiers