Les chiffres de l'alcool chez les jeunes

Diaporama Diaporama

L’alcool est la première substance psychoactive expérimentée à l’adolescence. Le « binge-drinking » qui se caractérise par la consommation massive d’alcool, dans un cadre souvent festif et sur un temps court, est particulièrement décrit chez les jeunes. Ces derniers sont ainsi exposés aux effets nocifs de l’alcool de plus en plus précocement. Ceci favorise la survenue de problèmes de santé immédiats (accidents de la route, coma, violences) mais aussi plus tardifs (dommages cérébraux, cancers) avec un risque particulièrement accru de dépendance.

 

1/3
Disapo slid

C’est le pourcentage de collégiens qui déclarent avoir bu au moins une fois une boisson alcoolisée au cours de leur vie d’après l’enquête EnCLASS menée en 2018 auprès de 20 000 collégiens et lycéens de 11 à 18 ans. À 11 ans, ce taux de première expérimentation est 2 fois plus élevé́ en France que dans le reste de l’Europe selon l’OFDT (Observatoire français des drogues et des tendances addictives). 

Disapo slid

C’est le pourcentage d’ivresse régulière (au moins 10 épisodes au cours de l’année) parmi les jeunes de 18-24 ans, en 2017, selon Santé publique France(1). Ce taux d’ivresse régulière est seulement de 1 % chez les plus de 55 ans. 

(1). Nguyen-Thanh V., Guignard R. Consommation d’alcool, comportements et conséquences pour la santé / Alcohol consumption, behaviors and consequences on health in France. 

 

Cet article est réservé aux abonnés
Alors abonnez-vous : c'est 100% gratuit

Magazines
  • Accédez à tous nos contenus premium (classement, magazine...)
  • Déposez une annonce de recrutement gratuitement
  • Accédez au forum spécial médecin
...

Rechercher un classement

Emplois

Emplois

Associé ? Médecin ? Remplaçant ? Déposez et consultez les annonces

250 ANNONCES ACTIVES + D’offres

Infographies

+ D’infographies

Les gros dossiers

+ De gros dossiers