Vente aux enchères : 780 000 euros pour les soignants victimes de la Covid-19

Presse auscultée. La pièce de charité de la vente aux enchères des Hospices de Beaune a été adjugée à 780 000 euros, dimanche dernier. Une somme jamais égalée, reversée aux personnels soignants touchés par la Covid-19 pendant la crise sanitaire.
 

Record battu ! Le 13 décembre dernier, la « pièce de charité » de la vente des Hospices de Beaune (Côte-d'Or), des enchères caritatives centrée autour du vin, a été adjugée 780 000 euros ! Un joli pactole destiné aux hospitaliers touchés par la Covid-19, qui détrône le précédent record de 480 000 euros récoltés au lendemain des attentats de Paris. « Dans le monde entier, les hospitaliers ont laissé leur santé et parfois leur vie pour nous. Aux Hospices civils de Beaune, près de 100 professionnels ont été contaminés et l’un d’entre eux, Marie-Cécile, n’est plus là », a lancé le directeur des Hospices, François Poher, dans le discours d’ouverture de cette 160e édition. Un point de vu visiblement partagé par le nouvel heureux propriétaire de cette pièce d’exception, un fût de 228 litres. « On aimerait rendre hommage à tous les soignants, en France et dans le monde, qui luttent jour et nuit contre cette épidémie », a lâché l’acheteur chinois qui préfère conserver l’anonymat. Une diatribe accueillie par une salve d’applaudissements. « On va surmonter cette épreuve humaine », a-t-il ajouté. En tout, les 629 fûts qui étaient mis aux enchères pendant cette soirée ont permis de rassembler 12 776 millions. Une somme considérable, à peine inférieure à celle de l'année dernière malgré la crise sanitaire, qui servira à financer les travaux de l’Hôpital des Hospices fondé il y a six siècles pour venir en aide aux malades sans le sou. Pour en savoir plus, c'est par ici
 

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

Épidémie, an 2. Didier Raoult sévèrement mis en cause par un avis du Comité d'éthique du CNRS ; épidémie contenue et « sous contrôle » au niveau...

En partenariat avec la CNAM, le groupe Point Vision vient de lancer un centre de téléconsultation ophtalmologique. Une expérimentation débutée il y a...

Épidémie, an 2. Entre traques, menaces et espoirs, la lutte contre le Covid-19 se poursuit.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.