Santé connectée : il est temps de s'y mettre!

Conférence CMM Benchmark

Ce mardi, environ 80 personnes ont franchi le seuil de l’élégante Maison des Champs Elysées pour assister à la conférence sur les nouvelles stratégies digitales de la e-santé organisée par l’Institut CMM Benchmark à l'occasion de la Journée Mondiale de la Santé. Au programme : six tables rondes et une vingtaine d’intervenants (médecins, président d’associations, blogueurs, industriels) pour faire le point sur grands les enjeux de la e-santé de demain.

Vers une médecine prédictive
Serious game, auto mesure de son poids, partage de son expérience sur les réseaux sociaux…grâce à la e-santé, les patients s’impliquent de plus en plus dans le suivi de leur maladie. Les médecins n’ont donc plus le choix : ils se doivent d’être connectés. « De nos jours, exercer une pratique médicale sans tenir compte de la e-santé revient à faire de la médecine des années 30 », estime le généraliste Eric Couhet. D’une table ronde à l’autre, un crédo revient sans cesse : la relation médecin-patient est en pleine révolution. Selon Eric Laporte, qui travaille pour la cabine de télémédecine H4D, c’est même un trinome « patients-médecins-données médicales » qui se met en place. « Un deal est en train de s’installer avec les patients. Sans les fliquer, on crée un éco-système pour pallier les déserts médicaux et faire de la médecine prédictive : bientôt les patients pourront nous envoyer des alertes dès qu’ils observeront un changement dans leur santé, ce qui va profondément modifier nos pratiques. Ce  fonctionnement vise à inventer de nouveaux dispositifs médicaux, former les professionnels de santé pour les utiliser, mais surtout redonner toute sa place au patient ».

Les intervenants de la conférence déplorent toutefois un  retard de la France en matière de e-santé : «la moitié des médecins actuels ont plus de 50 ans et on ne peut pas dire qu'ils soient tous technophiles. Si l'on compare avec nos confrères américains, on se rend compte que l'on est un peu à la traîne. Outre-Atlantique en effet, les entreprises mettent des objets de santé connectés à disposition de leurs salariés et Google multiplie les initiatives médicales 3.0», souligne Eric Couhet. Le train de la e-santé est donc bel et bien en marche. Alors, qu’attendez-vous pour monter à bord ?

Source: 

Léa Drouelle

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les algorithmes seront-ils à la base de la médecine du futur ?
Sommes-nous enfin prêts À entrer dans le 21e siècle ?
l'appli qui met fin aux contestations de salle d'attente

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.