Revalorisation des gardes des internes de 25% au 1er novembre !!

Après avoir publié un décret, hier, ouvrant plus largement l'indemnité d'hébergement de 300 euros à de plus nombreux internes, l'exécutif publie ce matin un décret qui revalorise les gardes des internes de +25% au 1er novembre. 

Le gouvernement aurait-il besoin de caresser les internes dans le sens du poil, pour être sûr de leur pleine et entière coopération, en pleine deuxième vague de Covid19 ? Alors que l’exécutif a publié hier un décret sur la revalorisation des indemnités d’hébergement des internes, il publie ce matin un arrêté sur la revalorisation des indemnités de garde en médecine, à hauteur de 149 euros bruts pour les gardes de semaine et 163 euros bruts pour les gardes de week-end et jours fériés, soit une hausse de +25%. 

Ce 1er novembre, pour rappel, la rémunération des internes et docteurs juniors en médecine, va aussi faire un bond en avant. Dans le détail, elle devrait atteindre : 

- 18 473 euros pour un interne en 1ère année (+1769 euros/an soit +147 euros/mois) ;
- 20 450 euros pour un interne en 2ème année (+1957 euros/an soit +163 euros/mois) ;
- 27 042 euros pour un interne en 3ème année (+1389 euros/an soit +116 euros/mois) ;
- 27 063 euros pour un interne en 4ème année (+1410 euros/an soit +117 euros/mois) ;
- 27 080 euros pour un interne en 5ème année (+1427 euros/an soit +119 euros/mois).

Ces revalorisations représentent un montant de 126 millions d’euros. Pour le gouvernement, cette revalorisation est également une reconnaissance de leur implication dans la lutte contre la Covid19. Le gouvernement promet par ailleurs de mettre en place dans les jours qui viennent un calendrier de travail avec les représentants des internes pour mettre en œuvre l’ensemble des mesures de revalorisation de la formation des internes. 

 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Les internes tournent le dos aux services de réanimation de la capitale. Pour le prochain semestre, 56 postes seraient actuellement non pourvus. Cela...

Sur le podium des CHU français, l’internat de Montpellier-Nîmes décroche la seconde place. Une médaille d’argent obtenue en marge de la crise...

Moins 5 places dans le classement général ! Après avoir caracole en tête (1ère place en 2019-2020 ; 2e place en 2018-2019), l’internat de Nantes n’...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.