Qui a le droit de devenir assistant médical ?

Les assistants médicaux détenteurs de qualifications professionnelles (liste ci-dessous) sont désormais autorisés à exercer auprès d'un médecin exerçant en ville, à titre libéral ou à titre salarié en centre de santé, selon un arrêté publié au Journal Officiel.

C’est acté. Les assistants médicaux sont désormais autorisés à exercer « auprès d'un médecin exerçant en ville, à titre libéral ou à titre salarié en centre de santé », selon un arrêté du 7 novembre 2019 relatif à l'exercice de l'activité d'assistant médical publié au Journal Officiel.
 
Pour exercer, l’assistant médical devra être détenteur de l’une des qualifications professionnelles suivantes :
- diplôme d'Etat d'infirmier (DEI) ;
- diplôme d'Etat d'aide-soignant (DEAS) ;
- diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture (DEAP) ;
- certificat de qualification professionnelle (CQP) d'assistant médical

Enfin, est requise, pour les assistants médicaux non détenteurs du certificat de qualification professionnelle d'assistant médical, « une formation d'adaptation à l'emploi dans le champ de l'organisation et de la gestion administrative d'un cabinet médical », stipule le Journal Officiel. Cette formation devra être effectuée dans un délai de trois ans après leur prise de fonction.

Pour rappel, les syndicats de médecins étaient tombés d’accord avec le gouvernement sur les détails qui régiront la mise en place des assistants médicaux. L’avenant 7 à la convention médicale avait donc été publié fin août au Journal Officiel. L’idée générale : financer des assistants médico-administratifs destinés à libérer du temps médical aux praticiens libéraux, quelle que soit leur spécialité, en échange d’une augmentation de la file active.
 

 

Portrait de Julien Moschetti

Vous aimerez aussi

Déprogrammations successives, focus sur les patients contaminés au Covid-19… En tout, deux millions d’opérations et examens non-covid ont été...
Un décret publié ce matin définit le régime de conciliation, mais aussi de sanction, appliqué à tout médecin, et professionnel de santé, accusé par...
territoire
À partir de la rentrée 2019, 200 postes d’exercice mixte et autant de postes salariés seront proposés pour remédier aux problèmes d’accès aux soins.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.