Qui a le droit de devenir assistant médical ?

Les assistants médicaux détenteurs de qualifications professionnelles (liste ci-dessous) sont désormais autorisés à exercer auprès d'un médecin exerçant en ville, à titre libéral ou à titre salarié en centre de santé, selon un arrêté publié au Journal Officiel.

C’est acté. Les assistants médicaux sont désormais autorisés à exercer « auprès d'un médecin exerçant en ville, à titre libéral ou à titre salarié en centre de santé », selon un arrêté du 7 novembre 2019 relatif à l'exercice de l'activité d'assistant médical publié au Journal Officiel.
 
Pour exercer, l’assistant médical devra être détenteur de l’une des qualifications professionnelles suivantes :
- diplôme d'Etat d'infirmier (DEI) ;
- diplôme d'Etat d'aide-soignant (DEAS) ;
- diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture (DEAP) ;
- certificat de qualification professionnelle (CQP) d'assistant médical

Enfin, est requise, pour les assistants médicaux non détenteurs du certificat de qualification professionnelle d'assistant médical, « une formation d'adaptation à l'emploi dans le champ de l'organisation et de la gestion administrative d'un cabinet médical », stipule le Journal Officiel. Cette formation devra être effectuée dans un délai de trois ans après leur prise de fonction.

Pour rappel, les syndicats de médecins étaient tombés d’accord avec le gouvernement sur les détails qui régiront la mise en place des assistants médicaux. L’avenant 7 à la convention médicale avait donc été publié fin août au Journal Officiel. L’idée générale : financer des assistants médico-administratifs destinés à libérer du temps médical aux praticiens libéraux, quelle que soit leur spécialité, en échange d’une augmentation de la file active.
 

 

Portrait de Julien Moschetti

Vous aimerez aussi

Le druide de la Roche-Jaudy a remporté le 1er prix de la meilleure campagne de recrutement de médecins, co-organisé par l’Université des déserts...
Le gouvernement a présenté hier les 33 mesures qu’il entendait mettre en œuvre à la suite du « Ségur de la santé ». Parmi elles, la création de 4000...
Autorisés à délivrer des médicaments sans ordonnance et à prescrire (encore et toujours) certains vaccins, les pharmaciens sont les grands gagnants...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.