Pour bachoter les ECNi, Sides accessible aux étudiants de l'UMF Iasi en Roumanie

Les étudiants francophones de l'université Iasi en Roumanie pourront réviser leurs ECNi grâce à un accès à la banque française d'entrainement (Sides). 

C’est un accord important qu’a signé, hier, l’université nationale du sport et de la santé (Uness) branche internationale, avec l’Université de Médecine et de Pharmacie Grigore T. Popa de Iasi, en Roumanie. Désormais, les étudiants francophones (en majorité français) de cette université (UMF en sigle) pourront avoir accès à la BFE en vue de leur préparation aux épreuves classantes nationales informatisées (ECNi). Dans un communiqué, l’Uness international rappelle que « plusieurs centaines d’étudiants suivent des filières de formation entièrement francophones et participent aux ECN « préparatoires » qu’UNESS International organise simultanément avec les 8700 étudiants de France depuis 2019 ». 

SIGNATURE DE LA PLATEFORME SIDES Hier a eu lieu la signature officielle entre le recteur de l'Universitatea de...

Publiée par AMSFI - Association Médicale de Iasi sur Mardi 13 octobre 2020

 

Pétition

Voilà qui devrait ravir nombre d’étudiants français partis étudier en Roumanie. Car depuis au moins 2014, ces étudiants réclamaient l’accès au Sides. La banque française d’entrainement (BFE) n’est rien d’autre que la plateforme Sides NG. En 2014, les étudiants de la Cluj, une faculté de médecine française qui accueille nombre d’étudiants français, avaient lancé une pétition sur change.org. « L’impossibilité de l’accès au SIDES nous pénalise pour la préparation aux ECN ; d’après les derniers chiffres en 2013, 8104 étudiants en médecine ont passé les ECN et seulement 23  étaient expatriés français  (dont 15 d’entre eux venant de facultés roumaines) ; pour nous il n’y aura ni entraînement aux ECN, ni formation pour l’utilisation des tablettes tactiles », écrivait-il. En 2017, ils avaient profité du passage d’Emmanuel Macron en Roumanie pour dénoncer cet état de fait. Créée en 2019, Uness international est une structure dédiée à la diffusion, la promotion et la valorisation du savoir pédagogique de la communauté universitaire française en santé. Cette initiative est portée par 42 universités. 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Le 24 avril à Caen, le Groupe Jeunes de la SFAR (société française d'anesthésie-réanimation) avec l’aide leur société savante, organise pour la 4e...
Pour la 2ème année consécutive

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.