#PasEncadréPasFormé : les étudiants se mobilisent sur les réseaux contre le vote du Sénat

En réaction à l’adoption de l’amendement du Sénat prévoyant une dernière année d’internat de MG en autonomie, l’Anemf lance une campagne sur Twitter et Facebook pour revendiquer son annulation.

Depuis le 6 juin 2019, à l’initiative d’une campagne de l’Association nationale des étudiants de médecine de France (Anemf) des pancartes se sont multipliées sur notre fil d’activité Twitter et en story Facebook. Elles invitent à protester contre un amendement à la loi de transformation du système de santé adoptée le 5 juin au Sénat. Elle propose que la dernière année d’internat devienne une année d’exercice ambulatoire en totale autonomie dans une zone sous-dense, quitte à amputer la troisième année d’internat de MG, et sans phase de consolidation. 

« On veut leur montrer qu’on est contre cette mesure aberrante »

What’s Up Doc a contacté Clara Bonnavion, présidente de l’Anemf. Pour l’organisation étudiante, le but est de se faire entendre des politiques, en particulier par « les députés et les sénateurs qui se réuniront le 20 juin pour négocier et essayer de trouver un accord sur l’amendement ». Clara Bonnavion rappelle également que « la période est compliquée car beaucoup d’étudiants sont en révision », mais il faut ce qu’il faut. Et il faut annuler cet amendement qui certes, servirait à pallier les problèmes des zones médicalement désertées, mais qui brade la médecine générale pour les étudiants. 

Si vous êtes étudiant en médecine, générale ou non, vous pouvez aussi vous photographier tenant une feuille avec écrit « Formation bradée, Patients mal soignés » ou simplement avec votre téléphone. Vous pourrez ensuite la poster sur Twitter et bonus si vous taguez les syndicats d’étudiants de médecine (Anemf, Isnar-IMG, ISNI …) ou le Sénat.
 

Portrait de Angela Herrmann

Vous aimerez aussi

Les hospitaliers exclus à leur tour
Dans PubMed, on ne trouve pas que des articles mais aussi les essais cliniques !

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.