Objets connectés droit devant !

On attendait l'objet connecté côté médecin, mais c’est via le patient qu’il s’est immiscé chez le praticien. Pourtant, le médecin n'est pas un Néandertalien. Il a bien l'intention d'être lui aussi un geek de la médecine !

Thierry Duthoit, médecin généraliste bousbecquois d’une soixantaine d’années, exerce en cabinet libéral et a franchi  il y a quelques mois le pas de l’usage professionnel d’objets de santé connectés. Équipé d’une balance et d’un tensiomètre 3.0, le praticien s’avoue conquis.« Je trouve ça assez génial ! », se réjouit-il. « C’est d’une simplicité désarmante. Les données sont reportées directement dans mon observation médicale dès que le patient monte sur la balance. »

 

Pour la suite, c'est par ici ou dans le dernier What's up Doc.

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Paradoxalement, le cerveau est le seul organe insensible. C’est ce qui a permis aux neurochirurgiens, dès les années 1900, d’identifier les zones...

L'Emergency bike est un vélo électrique qui a été pensé pour les médecins urgentistes, afin de se déplacer plus facilement dans les embouteillages. 
Un distributeur de médicament connecté va être expérimenté par l’Institut du Cancer Sainte-Catherine d’Avignon. Objectifs : sécuriser le...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.