Objets connectés droit devant !

On attendait l'objet connecté côté médecin, mais c’est via le patient qu’il s’est immiscé chez le praticien. Pourtant, le médecin n'est pas un Néandertalien. Il a bien l'intention d'être lui aussi un geek de la médecine !

Thierry Duthoit, médecin généraliste bousbecquois d’une soixantaine d’années, exerce en cabinet libéral et a franchi  il y a quelques mois le pas de l’usage professionnel d’objets de santé connectés. Équipé d’une balance et d’un tensiomètre 3.0, le praticien s’avoue conquis.« Je trouve ça assez génial ! », se réjouit-il. « C’est d’une simplicité désarmante. Les données sont reportées directement dans mon observation médicale dès que le patient monte sur la balance. »

 

Pour la suite, c'est par ici ou dans le dernier What's up Doc.

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Presse auscultée. Des chercheurs ont inventé un t-shirt connecté Hexoskin permettant de surveiller l’activité respiratoire. Une invention prometteuse...
Et si le tricordeur de Star Trek, ce petit appareil capable diagnostiquer n'importe quelle maladie, n’était plus une légende ? Et s’il était possible...
Spécialiste de l’édition logicielle dans le domaine de la santé, la startup toulousaine Hygia vient de dévoiler deux innovations (Hygia Care & Hygia...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.