A l’Assemblée, les médecins élus sont en nombre, et de droite

Pour se faire une idée des profils des député·es élu·es, Whats’ up doc a décortiqué la liste côté santé. 

Dans l’hémicycle, les débats s’animent autour du projet de loi sur le pouvoir d’achat. Parmi celles et ceux qui siègent à l’Assemblée nationale, beaucoup viennent du monde de la santé.  Médecins, kinés ou encore pharmacien·nes, la plupart ont été élu·es sous les couleurs du mouvement Ensemble qui regroupe LREM, le Modem, Horizons, Agir et d’autres partis de droite ou du centre. 

Dans le détail, pas moins de 17 médecins siègent au Palais Bourbon. Cinq ne sont pas issus du mouvement Ensemble : le cardiologue et chef de pôle thorax et vaisseaux au CHU de Grenoble Yannick Neuder (LR - Isère, 7e) ; le chef du service des urgences de l'hôpital européen Georges-Pompidou, Philippe Juvin (LR - Hauts-de-Seine, 3e) ; le généraliste Paul-André Colombani (régionaliste - Corse-du-Sud, 2e), et deux généralistes RN à la retraite : Thierry Frappé (Pas-de-Calais, 10e) et Joëlle Mélin  (Bouches-du-Rhône, 9e). Côté majorité présidentielle, on retrouve notamment l'urgentiste Thomas Mesnier (Charentes, 1e), la généraliste Anne Genetet (Français établis à l'étranger, 11e), la rhumatologue Stéphanie Rist (Loiret, 1e). Parmi les médecins élu·es, deux ne siègeront pas pour l’instant car ils ont été nommés ministres. Il s’agit d’Olivier Véran (Isère, 1er), ministre délégué chargé du Renouveau démocratique et de Geneviève Darrieussecq (Landes, 1re) ministre déléguée chargée de la mémoire et des anciens combattants. La Nupes, coalition des partis de gauche, n’a pas de médecin à l’Assemblée. 

Aux médecins s’ajoutent un infirmier élu dans le Morbihan (6e), Jean-Michel Jacques (Ensemble) et une aide-soignante, Caroline Fiat (Nupes) élue en Meurthe-et-Moselle (6e). A leurs côtés, deux psychologues (Nupes et Ensemble) et trois kinés (LR, Ensemble et RN) viennent grossir les rangs. 

Du côté des pharmacies et laboratoires, là encore, ils viennent majoritairement du mouvement Ensemble. Sur les quatre pharmacien·nes élu·es, trois l’ont été sous l’étiquette Ensemble et un sous celle de LR. Un cadre de l’industrie pharmaceutique (Ensemble) siège aussi aux côtés d’un médecin biologiste (LR), d’un biologiste (Ensemble) et d’un professeur des universités en biologie (Ensemble). 

La coalition de la majorité présidentielle aura également réussi à faire élire le chef d’un entreprise d’ambulances (Patrice Perrot), le directeur général de Medipha Santé (Luc Lamirault) ; un responsable d'établissement médico-social (Anthony Brosse) ainsi qu’une des directrices régionales de Sanofi (Béatrice Bellamy). Si la gauche a peu d’élus en santé, elle pourra néanmoins compter sur Jérôme Guedj (Nupes - Essonne 6e) inspecteur général des affaires sociales (en disponibilité), et spécialiste des questions de grand âge. 

Portrait de Elodie HERVE

Vous aimerez aussi

Le 10 juin, l’APH, l’ISNI et Jeunes Médecins avaient sollicité le Conseil d’Etat pour que le temps de travail des internes soit respecté. À la suite...

Retraité depuis moins d’un mois, Eric Alauzet est le genre de député à être actif sur les bancs de l’Assemblée nationale. Ce spécialiste de la...

Le vote par la majorité sénatoriale de droite en faveur d'une carte Vitale biométrique pour lutter contre la fraude sociale suscitait avant-hier de...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.