Covid-19 : pour le Pr Raoult, l’hydroxychloroquine guérit, mais Olivier Véran demande patience

Le professeur Didier Raoult a affirmé, à l'issue d'un essai clinique incluant 24 personnes que l’hydroxychloroquine était efficace pour faire disparaitre le Covid-19 dans 75% des cas. Olivier Véran a commandé un essai cliniques un plus grand nombre de participants avant de prendre une décision. 

Comme le rapporte plusieurs quotidiens dont Les Echos et 20 minutes, le professeur Didier Raoult, directeur de l’institut hospitalier universitaire (IHU) Méditerranée, a rendu publics les résultats de son essai clinique à l’hydroxychloroquine réalisé sur 24 patients atteints par le coronavirus.
Selon ces résultats, « on a pu comparer la négativation du portage viral chez des patients qui ont suivi le protocole, avec des patients d’Avignon et de Nice qui n’ont pas reçu le traitement. Ceux qui n’ont pas reçu le Plaquenil [médicament à base d’hydroxychloroquine] sont encore porteurs à 90 % du virus au bout de six jours, tandis qu’ils sont 25 % à être positifs pour ceux qui ont reçu le traitement », explique le professeur Raoult dans une vidéo Youtube sur le point mensuel de l’IHU.

Pour autant, l’hydroxychloroquine ne sera pas pour autant prescrit demain. Interrogé sur la question lors d’une conférence de presse teléphonée ce 17 mars, le ministre des solidarités et de la santé Olivier Véran s’est refusé catégoriquement à autoriser la prescription de chloroquine, après l’essai du professeur Raoult. « J’ai confié un essai clinique de plus grande ampleur à un tiers, nous attendrons les résultats. Dans tous les cas de figure, on ne peut faire l’impasse sur toutes les phases du protocole clinique », a coupé court Olivier Véran.

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

What's up Doc lance un partenariat avec le groupe Perles du Samu, qui publie des anecdotes sur l'envers du décor des services des urgences...
Presse auscultée. Un médecin généraliste manceau incite dans une vidéo la population à fabriquer ses propres masques de façon artisanale pour faire...
Après le Conseil de l’Ordre, MG France et le SNJMG (Syndicat national des jeunes médecins généralistes), c’est au tour d’Action praticiens hôpital...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.