Comm’Une Opportunité, un Meetic entre soignants et collectivités !

Un site de rencontres entre professionnels de santé et communes de France ? C’est ce que propose depuis peu Comm’Une Opportunité, en partenariat avec le syndicat Jeunes Médecins. Une initiative audacieuse pensée pour lutter contre les déserts médicaux, tout en respectant les envies des soignants.

Comment attirer les jeunes médecins dans les régions désertées ? C’est la question que se pose de nombreuses collectivités. La co-fondatrice de Comm’Une Opportunité, une plateforme pensée pour simplifier les rencontres entre porteurs de projets, elle, tente de trouver des réponses. « Comm’une opportunité vient de conclure un partenariat avec le syndicat des Jeunes Médecins. Notre objectif commun : faciliter l’installation des professionnels de santé là où l’on a besoin d’eux », s’enthousiasme Julie Levêque.

La désertification médicale a le vent en poupe 

De 2015 à 2018, le nombre de Français vivant dans un désert médical a bondi de 50 % selon la Drees. Et en proie à la pénurie de médecins, ce bilan inquiétant ne semble pas aller vers l’amélioration. « De plus, il manque un outil offrant une vision d’ensemble des besoins et aides à l’installation proposées par les différentes communes de France », assure la jeune entreprise. Conséquence, selon elle ? « Les jeunes médecins intéressés par le libéral n’identifient pas facilement les communes qui ont besoin d’eux ».

Un site de rencontres entre professionnels

Pour mettre fin à ce non-sens, Comm’Une Opportunité et Jeunes Médecins ont donc décidé de mettre sur pied cette initiative.  « Comm’Une Opportunité [est] une sorte de Meetic entre communes et médecins », s’amuse le syndicat dans un communiqué. Et pour cause : après vous être inscrit à la plateforme en quelques clics, « vous pourrez alors vous y présenter, préciser vos attentes en termes d’environnement d’exercice et renseigner votre zone de recherche ». Des renseignements précieux qui seront transmis aux collectivités correspondant à votre zone de recherche. Élus, adjoints en charge de l’offre de Santé, développeurs économiques, confrères « pourront alors vous contacter avec une proposition concrète en cohérence avec vos attentes », indique Jeunes Médecins. Et Comm’Une Opportunité de préciser : « D’autres diffusent aussi des annonces pour être contactés en mentionnant leurs besoins. »

Une offre alléchante qui a séduit Jonathan Gonzva. Le mois dernier, ce médecin urgentiste de la région de Bergerac (Dordogne) s’est inscrit sur la plateforme. Son objectif ? Rencontrer celui ou celle qui voudra bien grossir les rangs de son futur centre médical pluridisciplinaire. « Pour trouver des partenaires urbains, je savais que les élus pouvaient aider. C’est dans l’idée de rencontrer des praticiens qui souhaiteraient rejoindre mon projet que je me suis inscrit à la plateforme », indique-t-il. Et d’ajouter : « J’y suis allé dans cette optique-là plus que pour trouver des informations ».

Des informations, pas la coercition ! 

Pour les médecins à la recherche d’un endroit où s’installer, c’est pourtant bien là l’intérêt principal. « La plateforme prend en compte tout le contexte personnel et familial. Elle permet d’avoir des informations sur les endroits qui remplissent leurs critères avant même de s’y installer », détaille Emmanuel Loeb, président de Jeunes Médecins. Un coup de pouce qui comble les failles déjà identifiées des Agences Régionales de Santé. « Les ARS étaient censées mettre en place un guichet unique pour faciliter l’installation, mais il reste peu opérationnel et peu visible, assure le Président. L’ISNAR avait démontré que les jeunes médecins ne le connaissaient même pas »

Pour l’heure pourtant, Comm’Une Opportunité spécial médecins n’en est qu’à ses balbutiements. « Pour le moment, je n’ai pas eu de retours de la plateforme, détaille l’urgentiste deux semaines après son inscription. Je me dis que la plateforme vient de démarrer ». Un faux départ qui n’empêche Jonathan Gonzva de continuer à croire en cette initiative. « S’il peut y avoir des échanges entre les personnes qui veulent s’installer et ceux qui veulent construire un projet, je pense que cela peut être une solution pour lutter contre les déserts médicaux ». Une initiative intéressante, donc, qui gagnerait à être connue.

Source: 

Comm'Une Opportunité - Projet de Jonathan Gonzva 

Comm'Une Opportunité - Communiqué de presse

Jeunes Médecins - Communiqué de presse 

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

L’IVG médicamenteuse, bientôt accessible en ville pendant 9 semaines ? Ce 12 avril, la HAS a actualisé ses recommandations. Une prescription qui se...

Pour la première fois, un médecin, Denis Labayle, a accepté de témoigner sur la pratique de l’euthanasie à l’hôpital public.

Pour certains, exercer en libéral est une évidence. Nicolas Caumon, chirurgien orthopédique à l'Hôpital privé Saint-François, dans l'Allier, fait...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.