Anesthésie- réa' à Angers : les patients chouchoutés par un robot

Reanimator informe et prend la tension

Dans le cadre de la 22ème édition du World Electronics Forum (WEF) qui se tiendra à Angers, le CHU angevin a annoncé la mise en service d’un robot dans son service d'anesthésie-réanimation.

Il s’appelle Pepper. « Un robot de forme humanoïde, bienveillant, attachant et surprenant » promeut sur son site internet Soft Bank, la société japonaise qui l’a conçu. Le CHU d’Angers, qui participe cette année à la 22ème édition du World Electronics Forum (WEF), en a fait l’acquisition pour son service d’anesthésie-réanimation.

Dans un article publié sur le site promotionnel du WEF, on apprend que le CHU du pays d’Anjou va proposer dès janvier 2018 ce « compagnon hospitalier ». Son rôle ? Informer différemment les patients, notamment sur leur parcours de soin à l’hôpital : préparation avant une opération, détails sur l’heure des rendez-vous, etc. « Il s’agira aussi de répondre à des questions que n’osent pas forcement poser les patients », souligne le Pr Sigismond Lasocki, Chef de service au CHU - Département d'Anesthésie-Réanimation.

« Pepper est le premier robot humanoïde capable de reconnaître les principales émotions humaines et d'adapter son comportement en fonction de l'humeur de son interlocuteur », expliquent ses concepteurs. L’équipe d’anesthésie-réanimation souhaite profiter de ce nouvel outil d’un point de vue médical, notamment en envisageant « la prise de la tension assistée par Pepper. »

Le robot sera pleinement opérationnel dès février, et il restera « plusieurs semaines ». Un bilan sera dressé afin de juger de sa pertinence. L’objectif : développer cette offre à l’avenir, au sein d’autres établissements de santé. Cantonné aujourd’hui à un rôle d’information, faut-il voir Pepper comme une menace pour le maintien de certains personnels dans les CHU ? Réponse dans un futur plus ou moins proche...

Source: 

Thomas Moysan

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Par WUD
À l'occasion de la révision des lois de bioéhtique, dont le projet de loi a été présenté en Conseil des ministres le 24 juillet dernier, WUD publie...
Reanimator informe et prend la tension

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.